dimanche 20 août 2017

USA-Russie La nouvelle guerre froide

Obama USA

Barack Obama nie que Washington et Moscou soient engagés dans un grand jeu d’influence mondial digne de la Guerre froide. Mais de la Syrie à l’Ukraine, les crises actuelles en rappellent les heures les plus sombres. «Notre approche, aux Etats-Unis, n’est pas de considérer (ces dossiers) comme un jeu d’échecs de type Guerre froide, dans lequel nous sommes en concurrence avec la Russie», a affirmé le président américain, mercredi 19 février, lors d’un sommet au Mexique.

Pourtant, de plus en plus, Washington prend conscience que la politique étrangère du président Vladimir Poutine va à l’encontre de ses intérêts, parfois à dessein. «La politique étrangère actuelle des Russes consiste à rétablir un sens de l’influence et du prestige russe dans le monde», observe Damon Wilson, vice-président du groupe de réflexion Atlantic Council.
M. Poutine mène cette stratégie à bien en «testant» les limites de l’influence américaine, affirme M. Wilson, ancien membre du cabinet de politique étrangère du président George W. Bush.

PZ

Voir aussi

Libye : Le cas du fils Kadhafi

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé l’arrestation immédiate de Saïf Al-Islam, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.