vendredi 18 août 2017

Trump-Macron : Drôle de show à Paris

Donald Trump avait tout intérêt à accepter cette invitation d’Emmanuel Macron. Elle offre une diversion bienvenue aux révélations sur les interférences russes de sa campagne, le tout pour un événement consensuel et symbolique: assister au défilé militaire du 14 Juillet et célébrer le centenaire de l’engagement des soldats américains dans la Première Guerre mondiale. C’est l’occasion d’une belle photo, de poignées de main et de discours faciles sur la paix et la liberté».

Le président français, critiqué en interne, fait remarquer qu’ il a invité le président du pays qui est venu au secours de la France en 17, mais aussi en 44; un pays ami depuis toujours. Et comme pour Vladimir Poutine, il utilise des situations qui mettent en valeur son hôte. C’était l’exposition pour le 300ème anniversaire du tsar Pierre le Grand à Versailles pour le président russe et, là, pour Donald Trump, c’est le centenaire de l’entrée des Américains dans la Grande Guerre. Les Invalides-Napoléon-Notre-Dame de Paris-la tour Effel-les Champs Elysées, l’armée, l’histoire, un super show français hollywoodien qui en a mis plein les yeux à Trump.

Emmanuel Macron a donc déroulé le tapis rouge pour Donald Trump accueilli en grande pompe, avec une cérémonie militaire aux Invalides. Il s’agit, dit-il, de ne pas «rompre» avec les Etats-Unis, de ne pas les «isoler» et de réaffirmer les «liens historiques» des deux vieux alliés.

C’est pour cela que, pour le président français, il n’est pas question d’humilier Donald Trump, ni de le tenir à l’écart. Emmanuel Macron veut traiter avec le président américain. Dans le jeu mondial, on ne peut pas faire sans les Américains, comme on ne peut pas faire sans les Russes et sans les Chinois. 
Emmanuel Macron se rendra d’ailleurs en Chine, en fin d’année ou début d’année prochaine. En 8 mois, il aura rencontré les 3 plus grands leaders de la planète.

Patrice Zehr

Voir aussi

Syrie : Déploiement américain

La Russie a accusé Washington d’avoir déployé des missiles pour viser l’armée du régime de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.