lundi 20 novembre 2017

Syrie : L’après-Raqqa incertain

Il aura fallu des mois de combats acharnés et une pluie de bombes pour arracher au groupe Etat islamique (EI) la ville de Raqqa, son principal bastion en Syrie, qui aurait aussi servi de centre de planification pour des attentats meurtriers dans le monde entier (dont ceux de Paris en novembre 2015). Avec cette nouvelle perte, actée avec la prise finale de l’hôpital et du stade (17 octobre), le groupe terroriste voit son «califat» quasiment réduit à néant: il a perdu 87% de son territoire conquis il y a trois ans dans les deux pays! Les derniers combats ont été, comme souvent, particulièrement âpres, face à des combattants parmi les plus fanatisés. Quelque 300 djihadistes étrangers étaient restés dans Raqqa, mais avec l’appui des frappes aériennes de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis (qui ont ravagé la ville), les Forces démocratiques syriennes étaient entrées dans Raqqa en juin dernier et luttaient depuis pour reprendre chaque position des djihadistes. Bilan: 3.250 personnes (beaucoup de civils) tuées de part et d’autre, dont 270 enfants. «L’EI est en train de perdre à tous les niveaux. Nous avons dévasté leurs réseaux et éliminé des dirigeants», a tweeté le porte-parole de la coalition, le colonel américain Ryan Dillon.

Mais tout n’est pas fini pour autant. Avec la reprise de la ville, se pose notamment la question du sort des djihadistes étrangers. Le conseil civil de Raqqa a assuré que, contrairement à leurs homologues syriens, ils n’avaient pas été autorisés à quitter la ville.

Patrice Zehr

Voir aussi

Iran : L’accord nucléaire en question

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dit espérer que Donald Trump prendra …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.