dimanche 25 février 2018
Flash Infos

Statut d’Al-Qods : La réponse du président Trump à SM le Roi

SM le Roi Mohammed VI a reçu une lettre du Président américain, Donald Trump, en réponse au message que le Souverain lui avait adressé au sujet de la décision de l’Administration américaine de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer son ambassade. Que dit-elle ?

Dans sa lettre au Souverain, le Président Trump a d’abord exprimé sa reconnaissance envers le leadership royal au sein de la Ligue des Etats Arabes et de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) et a affirmé qu’il partage l’importance que revêt Al-Qods. «Jérusalem est et doit demeurer un lieu où les Juifs prient au Mur Occidental, où les Chrétiens marchent sur les Stations du chemin de la Croix et où les Musulmans prient à la Mosquée Al Aqsa», a précisé le président américain. 

Trump se dit déterminé à parvenir à un accord de paix

S’agissant du processus de paix au Proche-Orient, le locataire de la Maison-Blanche a souligné qu’il est «déterminé à parvenir à un accord de paix durable entre Israël et les Palestiniens». Il a réitéré son soutien «à une solution à deux Etats si les parties y adhèrent». «Les limitations spécifiques de la souveraineté israélienne sur Jérusalem font partie des négociations sur le statut final. Les Etats-Unis ne prennent pas de position sur les limitations ou les frontières», a conclu le président américain, dans sa lettre à SM le Roi.  

Il convient de rappeler que le Souverain, Président du Comité Al-Qods, avait exprimé, dans son message à Donald Trump en décembre 2017, sa préoccupation personnelle, ainsi que la grande inquiétude ressentie par les Etats et les peuples arabes et musulmans par rapport à la décision américaine de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade US. Le souverain avait souligné, à cette occasion, l’extrême importance que revêt la ville sainte pour les fidèles des trois religions célestes.

Conformément aux résolutions internationales y afférentes, y compris les résolutions du Conseil de sécurité, Al-Qods se trouve au cœur des questions du statut définitif, ce qui exige de préserver son statut juridique et d’éviter tout ce qui est de nature à porter atteinte à son statut politique actuel.

Mohcine Lourhzal

2 Questions à…

Gabriel Banon, Consultant international

«Le Maroc jouit d’une grande considération de la part des américains»

Quelle lecture faites-vous de la lettre adressée par le président américain, en réponse au message du Souverain au sujet du statut d’Al-Qods?

Cette lettre prouve que le Maroc jouit d’une grande considération de la part des Américains qui attendent de Rabat une participation plus active à la recherche de la paix perdue entre Palestiniens et Israéliens. Les relations historiques entre les Etats-Unis et le Maroc ont toujours été bonnes et la lutte contre le terrorisme a resserré les liens, si tant est que cela soit nécessaire.

Doit-on s’attendre à une révision de la position américaine au sujet d’Al-Qods Al Sharif?

Le président américain, Donald Trump, ne croit qu’aux rapports de force. Il est également une personnalité pragmatique, rompue aux négociations difficiles. Son best-seller, «The Art of the Deal», illustre sa maîtrise de la négociation, une qualité essentielle quand on travaille dans le Bureau ovale et quand on est président des Etats-Unis.

Propos recueillis par ML

Voir aussi

Inde-Chine : La bataille des inégalités

Bataille de modèles économiques, de taux de croissance, de systèmes politiques… Le match Chine-Inde est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.