lundi 23 octobre 2017

Sharon La mémoire controversée

Ariel sharon 2014

Les pays occidentaux, la Russie et l’ONU ont rendu hommage à la mémoire d’Ariel Sharon, après sa mort, réitérant leur appel à la création d’un Etat pour les Palestiniens, dont les dirigeants ont de leur côté qualifié de «criminel» l’ex-Premier ministre israélien.
Le général Sharon, longtemps l’homme fort de la droite nationaliste israélienne, est mort ce samedi 11 janvier au terme d’un coma de huit ans.

«Ariel Sharon est une des personnalités les plus significatives dans l’histoire d’Israël et, en tant que Premier ministre, il a pris des décisions courageuses et controversées en vue de la paix», a réagi le chef du gouvernement britannique, David Cameron.
La chancelière allemande, Angela Merkel, a relevé que ce «patriote israélien» avait, «par sa décision courageuse de faire retirer les colons israéliens de la bande de Gaza, (…), fait un pas historique (…) vers une solution de deux Etats».
L’ONG Human Rights Watch a également jugé «regrettable que Sharon aille vers sa tombe sans répondre devant la justice de son rôle [dans le massacre par une milice chrétienne libanaise en 1982 de centaines de civils palestiniens] à Sabra et Chatila (…)», les camps de réfugiés du sud de Beyrouth où une immense joie a éclaté à l’annonce de son décès.
« Sharon était un criminel, responsable de l’assassinat d’Arafat et nous espérions qu’il comparaisse devant la Cour pénale internationale (CPI) en tant que criminel de guerre», a déclaré à l’AFP un haut responsable du Fatah (le mouvement du dirigeant historique palestinien) Jibril Rajoub.

Patrice Zehr

Voir aussi

Irak : Toujours le terrorisme

La fin de la guerre programmée n’est pas la fin du terrorisme de Daech. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.