jeudi 20 février 2020

Plan américain : Opportunité pour l’Iran

Plan américain : Opportunité pour l’Iran

L’Iran a jugé que «le plan de paix de la honte imposé par l’Amérique aux Palestiniens est la trahison du siècle et est voué à l’échec».

En  dénonçant au grand jour la complaisance de nombreux pays arabes à l’égard du plan Trump favorable à Israël, le prétendu «accord du siècle» renforce le camp, emmené par l’Iran et ses satellites du Hamas palestinien et du Hezbollah libanais, qui dénonce une «trahison» des «frères arabes» envers la cause palestinienne.

Le guide suprême propose un référendum avec «la participation des musulmans, chrétiens et juifs de Palestine ainsi que des réfugiés palestiniens, sur un système de gouvernement. «La Maison Blanche a annoncé en mai qu’elle co-organiserait avec Bahreïn une conférence, les 25 et 26 juin à Manama, sur les aspects économiques de ce plan, dont Jared Kushner – gendre et conseiller du Président Donald Trump –vient de faire la promotion lors d’une tournée régionale.

«Le but de cette conférence est de réaliser un plan traître et ignoble des Etats-Unis sur la Palestine», a dit le guide iranien lors de la prière de l’Aïd al-Fitr diffusée par la télévision d’Etat». «L’accord du siècle» est une grande trahison du monde islamique. Si Dieu le veut, il ne se concrétisera jamais. Nous espérons que les dirigeants de Bahreïn et d’Arabie saoudite se rendront compte du bourbier dans lequel ils se sont engagés», a ajouté le numéro un iranien.

Des milliers d’Iraniens, dont le Président Hassan Ruhani, ont manifesté à Téhéran pour la traditionnelle «Journée de Jérusalem» en soutien aux Palestiniens, et contre le plan de paix américain en brûlant des drapeaux israéliens et américains. Dans des commentaires publiés mercredi 29 janvier sur son site officiel, M. Khamenei a affirmé que la République islamique ne cherchait «pas à jeter les juifs à la mer» et estimé qu’un référendum était une solution au conflit israélo-palestinien.

PZ

Voir aussi

Libye : Pas de solution sans l’Afrique

Libye : Pas de solution sans l’Afrique

Faïez Sarraj Après la réunion sur la paix en Libye qui s’est déroulée à Berlin, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.