vendredi 20 octobre 2017

Nucléaire iranien : Nouveau contexte

Horani iran

Par un de ces retournements dont l’histoire a le secret, l’Iran et le grand Satan américain d’hier ont le même ennemi.
Vaut-il mieux un accord imparfait ou pas d’accord du tout? Cette question centrale à toute négociation diplomatique se pose avec une acuité particulière, s’agissant de l’Iran et de l’arme atomique. Et la réponse ne conditionne pas seulement le sort de l’Iran, mais aura des conséquences palpables sur les équilibres dans cette partie du monde et au-delà.
Les négociateurs iraniens et ceux du «P5+1», selon le jargon diplomatique, c’est-à-dire chinois, américains, russes, français, britanniques et allemands, ainsi que les représentants de l’Union européenne tentent de conclure un accord sur la réduction du nombre de centrifugeuses et autres paramètres techniques destinés à assurer que l’Iran ne se dotera pas de sitôt de l’arme atomique en échange d’une levée des sanctions internationales. Les dates butoirs n’ayant rien de sacré, les négociateurs ne sont pas encore au bout de leurs peines.
Mais chacun sait que l’enjeu va bien au-delà de l’arme atomique, surtout depuis que l’irruption brutale des djihadistes de l’Etat islamique autoproclamé a modifié les équilibres dans le monde arabo-musulman.

Signe des temps nouveaux, Barack Obama a écrit une lettre improbable à l’ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême iranien -l’homme qui aura le dernier mot- et il a reçu une réponse. Il est devenu presque banal de rencontrer le président iranien Hassan Rohani, un modéré dans le contexte local, contrairement à son prédécesseur, Mahmoud Ahmadinejad.

Patrice Zehr

Voir aussi

Terrorisme islamiste et auberge catalane

C’est une erreur d’analyse aux graves conséquences que de lier les terroristes «marocains» des ramblas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.