jeudi 16 août 2018

Les dizaines de tués à Gaza suscitent l’indignation

Les dizaines de manifestants tués par l’armée israélienne à la frontière de la bande de Gaza ont suscité lundi l’indignation et des appels à la retenue de la communauté internationale.

De nombreux pays, dont la Grande-Bretagne, la France et la Russie, ont réprouvé l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem, dont le transfert avait été désavoué par 128 des 193 pays membres de l’ONU.

L’inauguration lundi a suscité une manifestation de dizaines de milliers de personnes dans la bande de Gaza. Plus de cinquante manifestants ont été tuées par les soldats israéliens à la frontière. Le président de l’Autorité palestinienne a dénoncé ce  lundi un “massacre” israélien dans la bande de Gaza.

“Les Etats-Unis ne sont plus un médiateur au Moyen-Orient”, a aussi déclaré Mahmoud Abbas à Ramallah, devant la direction palestinienne, qualifiant l’ambassade américaine de “nouveau poste avancé de la colonisation”. Il a annoncé trois jours de deuil dans les Territoires palestiniens et une grève générale mardi, jour où les Palestiniens marquent la “Nakba”, la catastrophe que représente pour eux la création en 1948 de l’Etat d’Israël.

Zineb Alaoui

Voir aussi

Italie : Les migrants dans le viseur des populistes

Le bouleversement qui s’opère actuellement dans le paysage politique italien, avec l’arrivée du nouveau Premier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.