lundi 11 décembre 2017

Législatives en France : Le tsunami annoncé a eu lieu

C’est plié. Le président Macron aura, au lendemain du second tour de dimanche 18 juin, une majorité absolue. Les électeurs ont confirmé et amplifié leurs choix lors du premier tour des législatives.

Cependant, si le tsunami emporte tout, c’est par sa puissance relative et en terrain nu. Il n’y a pas eu une immense vague, de la puissance, mais pas de la hauteur. Le premier parti de France est indiscutablement à plus de 50% des inscrits, les abstentionnistes. Cela montre les limites de la macromania et rappelle que le pays, qui vote presque pour un parti unique, reste profondément divisé.

Un résultat important, nuancé par une abstention record. Tel est le constat dressé par la presse française, lundi 12 juin, au lendemain du premier tour des élections législatives, lors desquelles la formation du président Emmanuel Macron (La République en marche, LRM) et son allié du Mouvement démocrate (MoDem) sont sortis largement en tête, avec 32,32% des suffrages. «Vague Macron» pour les uns, «déferlante» ou «tsunami» pour les autres, Emmanuel Macron est une nouvelle fois à la Une de la majorité des quotidiens français, après la très large victoire de son parti, La République en Marche aux élections législatives.

Dans la presse locale, comme dans la presse nationale, les gros titres se ressemblent. «Macron en marche vers une majorité écrasante», estime Le Figaro; «Macron plie le match», juge L’Opinion; «Un coup de maître», pour Le Parisien; «L’OPA», pour Libération… Les titres des quotidiens nationaux ne laissent aucun doute sur la couleur de la future «chambre bleu Macron», comme le résume L’Humanité.
Avec des projections en sièges prédisant entre 400 et 455 députés sur 577 pour La République en marche, le président «peut se saisir de tous les pouvoirs», fait valoir, de son côté, Laurent Joffrin, dans Libération. Ce blanc-seing ne signifie toutefois pas une adhésion totale au projet. «Ni ses 24% du premier tour de l’élection présidentielle, ni les 50% d’abstention de ce dimanche (11 juin) ne doivent donner l’illusion d’une France convertie à la ‘‘macronmania’’», insiste Nicolas Beytout dans L’Opinion. Au sein de la future Assemblée nationale, «Emmanuel Macron court le risque d’obtenir une majorité pléthorique, donc un peu compliquée à tenir», avertit Cécile Cornudet dans Les Echos. Pour ces nouveaux élus, le défi consiste à «ne pas se contenter d’être à l’Assemblée nationale les ‘‘godillots’’ du renouveau», explique François Ernenwein dans La Croix. Pour Le Figaro: Qui l’eût cru? Qui l’eût dit? Une formation politique qui n’existait pas il y a deux ans est donc en passe de rafler une insolente majorité à l’Assemblée nationale, bouleversant du même coup un paysage politique que l’on a longtemps pensé immuable. Emmanuel Macron a réussi son pari et il peut ce matin observer les conséquences de ce tonitruant dynamitage.

La Tribune de Genève insiste de son côté sur l’échec des partis de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen:

A noter encore le mauvais score du FN qui confirme la démobilisation constatée sur le terrain, après la déception de la présidentielle de Marine Le Pen. Tout comme la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon qui est très loin de son score du 26 avril dernier!

La presse internationale, cependant, ne fait pas au lendemain du vote attendu de gros titres spectaculaires. Comme si également à l’étranger tout était plié avant même le vote.

Reste que l’on sait maintenant que le président Macron peut vaincre et que l’on attend ce qu’il va faire de sa victoire.

Patrice Zehr

Voir aussi

Irak : Le dernier assaut

Les forces irakiennes ont annoncé, jeudi 26 octobre, avoir lancé l’assaut contre le dernier bastion de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.