vendredi 18 août 2017

Italie : Migrants, compassion et crispation

Paolo gentiloni

La pression migratoire s’intensifie sur les côtes italiennes. Dans la nuit du 12 au 13 avril, les gardes-côtes italiens ont secouru 42 bateaux chargés de plus de 6.500 personnes. «Les centres d’accueil sont en train d’exploser», soulève le quotidien italien La Repubblica.
Depuis le début du mois d’avril 2015, plus de 10.000 migrants ont été enregistrés en Italie, dont 8.000 en seulement trois jours. Majoritairement originaires d’Afrique subsaharienne, mais aussi du Moyen-Orient, ils devraient être transférés dans les centres d’accueil de diverses régions, explique La Repubblica.
Le ministre des Affaires étrangères italien, Paolo Gentiloni, a vivement critiqué l’opération de surveillance des routes migratoires, baptisée Triton et lancée le 1er novembre 2014.

Il estime que l’Union européenne fait «trop peu» et que les trois millions d’euros par mois débloqués «lui paraissent vraiment très peu» pour affronter cette urgence, cite le site Internet Rainews.it.
Le secrétaire général de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, a appelé les maires italiens à «ne plus accueillir de nouveaux immigrés» et demandé aux gardes-côtes de «ne plus faire débarquer personne», rapporte le quotidien Corriere della Sera.

Patrice Zehr

Voir aussi

Libye : Le cas du fils Kadhafi

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé l’arrestation immédiate de Saïf Al-Islam, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.