vendredi 24 novembre 2017

Irak : La crainte d’une nouvelle guerre civile

Les forces armées de la coalition déployée en Irak affirment progresser plus rapidement que prévu, dans leur combat contre Daech (groupe armé Etat islamique). Mais ce succès inattendu est assombri par la crainte du déclenchement d’une guerre civile. L’armée irakienne a déclaré avoir repris le contrôle de la ville de Hawija et de ses environs, après trois semaines de combat. Une victoire qui vient déloger Daech de son dernier important bastion en Irak.

Il ne resterait donc plus qu’une petite enclave près de la frontière syrienne, où l’organisation terroriste serait toujours en position de force.

Le brigadier général, Craig Aitchison, a révélé que la bataille pour gagner Hawija, où les forces spéciales canadiennes ont contribué aux opérations, a été beaucoup plus facile que ce qui avait été anticipé.

La guerre de mots entre Bagdad et le gouvernement régional du Kurdistan irakien, à la suite du référendum sur l’indépendance du mois dernier, fait craindre le pire.

Bagdad s’est opposée au référendum et a, depuis, interdit tous les vols internationaux à destination de la région autonome. Le gouvernement central menace même de combattre les Kurdes pour prendre le contrôle du territoire riche en pétrole.

La menace d’une guerre civile en Irak prend de plus en plus d’ampleur.

Craig Aitchison, un Canadien qui vient en aide à toutes les forces de terrain de la coalition déployée en Irak pour combattre Daech, admet qu’il faut suivre la situation de près. Selon ce militaire haut gradé, il ne s’agit que de discours, pour le moment, mais la coalition demeure aux aguets, pour que ne vienne pas un nouveau conflit s’ajouter au premier.

Craig Aitchison ne veut pas trop s’avancer sur ce que ferait la coalition si des combats devaient éclater entre les Kurdes et les Irakiens. Mais il a dit croire qu’elle n’appuierait aucun des deux camps.

Patrice Zehr

Voir aussi

Irak : Daech chassé des villes

Le Premier ministre irakien a affirmé qu’il ne restait «plus que la bande frontalière à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.