lundi 12 novembre 2018

France : Que faire des djihadistes français?

En marge de l’inauguration du Louvre Abu Dhabi, Emmanuel Macron a endossé son costume de chef des armées. Il a estimé, jeudi 9 novembre, que la lutte contre l’organisation Etat islamique (EI) était en passe d’être gagnée en Irak et en Syrie et il a abordé la question des conditions d’un retour en France des femmes et des enfants de djihadistes français capturés dans ces deux pays.

«Lorsqu’ils reviennent en France, les adultes sont soumis à la justice française, sont incarcérés, seront jugés», a dit le président de la République. «Et tout ce qui a été commis fera l’objet d’un jugement, parce que c’est aussi la juste protection que nous devons à nos concitoyens». En Irak, «nous avons des échanges permanents avec la justice [locale], que nous reconnaissons. Et quand des crimes sont identifiés pour des ressortissants français (…), ils doivent être jugés». «Il y en a qui peuvent revenir sans qu’ils soient rapatriés, il y en a qui peuvent être rapatriés et il y en a qui seront jugés avec leur famille, dans certaines circonstances, dans les pays où ils sont, en particulier l’Irak», a ajouté M. Macron.

«Pour les femmes et les enfants, ce sera du cas par cas (…). Cela dépend à chaque fois des pays et des situations», avait déclaré M. Macron, interrogé par France 2 sur l’épineuse question des «revenants», provoquant l’inquiétude de leur famille.

Selon le gouvernement, environ 1.700 Français sont partis rejoindre les zones djihadistes irako-syriennes, depuis 2014. Sur ce total, 278 sont morts -chiffre qu’il admet lui-même sous-évalué- et 302 sont revenus en France, dont 66 femmes et 58 mineurs, la plupart de moins de 12 ans.

Patrice Zehr

Voir aussi

Quatre enfants tués lors d’une collision entre un train et un vélo aux Pays-Bas

Une collision entre un train et un vélo a tué quatre enfants et blessé grièvement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.