samedi 20 janvier 2018
Flash Infos

Etat islamique : La fin de l’attractivité

La menace terroriste a baissé en France, notamment parce qu’il «n’y a plus de filières» d’acheminement djihadistes en Irak ou Syrie, d’où ils pourraient ensuite revenir, a estimé jeudi le chef de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat).

La menace terroriste «a baissé, notamment parce qu’il n’y a plus de personnes qui partent maintenant sur les théâtres d’opérations», a expliqué Loïc Garnier, en intervenant lors d’un colloque sur la radicalisation dans le sport organisé à Paris. La menace sécuritaire en France est aujourd’hui davantage portée par «les gens qui sont chez nous maintenant, qui sont radicalisés et qui passent à l’acte», a-t-il ajouté.

«On parle de tarissement des filières, moi, j’ai tendance à vous dire: il n’y a plus de filières, tout simplement pour aller où? Pour aller en Syrie et en Irak, c’est trop tard». Par ailleurs, «nous ne constatons pas de volonté de départ de Français» de France vers la Libye, où le groupe «Etat islamique (EI) aura bien du mal à s’installer (…) pour des raisons tribales et de partage de la ressource pétrolière». Loïc Garnier a par ailleurs précisé que, si la France a jusqu’ici officiellement recensé 286 morts français en Irak et en Syrie, «la réalité des combats» qui ont peu à peu délogé Daech des territoires qu’il contrôlait là-bas «nous incite à penser que nous sommes plus proches des 400 ou 450 décédés». Les autres combattants français iront, eux, «probablement au Yémen, en Libye, par exemple». Ceux qui reviennent aujourd’hui en France sont «surtout des femmes avec enfants» souvent jeunes qui, pendant «3, 4, 5 ans, ont vécu dans un univers de violence».

Patrice Zehr

Voir aussi

Arabie saoudite : Un permis de conduire encore limité pour les femmes

L’Arabie Saoudite est le seul pays au monde à interdire aux femmes de conduire. Plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.