mardi 19 février 2019

Al-Assad/Erdogan : Bras de fer

La solution d’établir une «zone de sécurité» en Syrie n’est pas du goût des autorités syriennes. Elles l’ont, en effet, fait savoir et condamnent la Turquie qui prend l’initiative de conduire cette œuvre.

Pour les collaborateurs de Bachar Al-Assad, le président turc montre une nouvelle fois que «son régime ne traite qu’avec le langage de l’occupation et de l’agression».

L’annonce d’instaurer une «zone de sécurité» sous contrôle de la Turquie, dans le nord du pays, est une proposition conjointe des présidents Recep Tayyip Erdogan et Donald Trump. Cette initiative est intervenue comme étant la solution pour amoindrir les conséquences du départ des troupes américaines de la Syrie.

Pour rappel, au lendemain de l’annonce du départ des soldats américains de la Syrie, le président Recep Tayyip Erdogan a révélé ses intentions de lancer des attaques contre les Kurdes de Syrie.

Ces Kurdes, qui ont gardé des relations assez tendues avec le gouvernement turc, combattaient également aux côtés des soldats américains. Cette collaboration entre dans le cadre d’un partenariat des YPG dans la lutte contre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI).

PZ

Voir aussi

Gilets jaunes : L’analyse de Trump

Le mouvement des Gilets jaunes est devenu un argument pour Donald Trump dans ses attaques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.