mercredi 23 août 2017

Afghanistan : Faux départ américain

Barack Obama et Ashraf Ghani

L’annonce par le président américain Barack Obama du maintien jusqu’à la fin 2015 de 9.800 soldats en Afghanistan va compromettre les «possibilités» de paix, a assuré à l’AFP le porte-parole des talibans afghans, Zabihullah Mujahid.
«L’annonce d’Obama du maintien de troupes en Afghanistan est une réaction au processus de paix. Cela va compromettre toutes les possibilités», a affirmé le porte-parole, suite au ralentissement annoncé du rythme de retrait des troupes américaines présentes sur le sol afghan. «Lorsqu’ils (les Américains et leurs alliés de l’Otan) étaient plus de 100.000 sur le sol afghan, ils n’ont pas pu nous battre. Maintenant, avec 10.000 soldats, ils ne peuvent rien faire (…). La guerre va continuer jusqu’à ce qu’ils soient défaits», a encore insisté le porte-parole.

Le président afghan, Ashraf Ghani en visite aux Etats-Unis, a de son côté mis en garde contre la «terrible menace» que constitue l’Etat islamique (EI) en Asie, notamment en Afghanistan où, a-t-il dit, l’organisation qui a émergé l’an dernier en Irak et en Syrie a envoyé des djihadistes. «Daech envoie déjà des éléments avancés dans le sud et dans l’ouest de l’Afghanistan pour tester les failles», a-t-il dit dans un discours prononcé devant le Sénat et la Chambre des représentants.

Patrice Zehr

Voir aussi

Libye : Le cas du fils Kadhafi

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé l’arrestation immédiate de Saïf Al-Islam, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.