mercredi 22 novembre 2017

Start-up : La CCG prend de l’altitude

A travers sa nouvelle solution «Innov Invest», la Caisse centrale de garantie (CCG) va chercher à combler le manque criant d’accompagnement des start-ups. «Innov Invest» est  un fonds dédié à cette catégorie d’âge d’entreprises qui va diversifier les initiatives existantes. En plus de ce fonds, la Caisse vient de rendre public un avis à manifestation d’intérêt pour «déléguer» son rôle d’accompagnement. Les pépinières de start-ups deviennent ainsi un acteur important dans la stratégie de la Caisse. Cette dernière est faite de 2 composantes essentielles. D’une part, il y a Innov Invest, fonds public mis à la disposition de la Caisse centrale de garantie et qui procédera à la fois par de l’Equity (des investissements en fonds propres) et par des prêts à l’innovation, voire même des aides. Deux ou même trois  autres fonds seront lancés lors des prochaines années, pour accompagner les entreprises en stade d’amorçage ou de capital-risque. Pa ailleurs, pour les entreprises en pré-amorçage, une labellisation pour les accompagnateurs de start-ups sera bientôt lancée pour leur permettre d’accompagner ces petites entreprises avec, entre autres, des prêts d’honneur sans intérêt, apprend-on, du côté de la CCG. Un avis publié par cette dernière annonce qu’elle prévoit de labelliser, pour une durée de 3 ans, 10 structures au maximum, domiciliées au Maroc et assurant chacune des services d’accompagnement spécifiques. Ces structures pourraient  également être pourvoyeuses de financement. La CCG cherche ainsi à labelliser des pépinières de start-ups pour leur déléguer la gestion des dossiers. Ce transfert de pouvoir n’est pas du tout symbolique, puisque la CCG veut également leur assurer un appui financier leur permettant d’octroyer directement des subventions ou des prêts d’honneur. 
L’objectif derrière le renforcement du rôle des pépinières est d’accompagner près de 300 porteurs de projets et start-ups, à raison d’environ 10 projets par structure et par année. Rappelons que ce projet est financé par un prêt auprès de la Banque mondiale, comme pour le fonds Innov Invest qui est doté de 500 MDH. Il reste maintenant à mettre tout cela sur les rails, sachant que le délai de la manifestation d’intérêt pour la sélection des pépinières court jusqu’au 2 mai 2017.

Hamid Dades

Voir aussi

Managem : Amélioration des finances et baisse de l’endettement

Sur les six premiers mois de 2017, Managem affiche une nette amélioration de sa structure …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.