mercredi 16 août 2017

Saham : Rebranding général du groupe

Saham

Le groupe a unifié l’ensemble de ses marques sous la racine commune de «Saham». L’opération a nécessité une enveloppe de 22 MDH et a concerné les filiales africaines. Détails.

C’est parti pour le rebranding général du groupe Saham! Le directeur général délégué du groupe, Saâd Bendidi, a annoncé une réorganisation de ses marques d’assurance et d’assistance qui sont regroupées sous deux emblèmes phares en conformité avec son expansion. «Après une première phase d’acquisition qui a permis à notre groupe d’être présent dans une vingtaine de pays en Afrique et au Moyen-Orient, nous avons ressenti le besoin de doter le groupe Saham d’une communication plus cohérente, en phase avec son identité d’aujourd’hui», a-t-il souligné dans ce sens.

Ainsi, l’ensemble des filiales assurances du groupe, notamment CNIA Saada, Colina (Côte d’Ivoire) et Mercantile (Kenya) portent désormais le nom de Saham Assurance. Pour sa part, Isaaf Assistance connaît le même sort en devenant Saham Assistance.
Cette nouvelle architecture de marque résulte de la stratégie globale du groupe Saham qui a pour objectif d’apporter une reconnaissance visuelle immédiate du groupe dans les pays de présence et de renforcer le lien entre le groupe et les filiales à travers des logos en cohérence. A cela s’ajoutent l’accroissement de la notoriété et l’image du groupe auprès des institutions, ainsi que l’accompagnement de la dynamique de Saham par une communication moderne et efficace. «Ce processus de déploiement de marques a nécessité 9 mois de travail, en particulier sur le volet juridique, vu que la plupart de nos activités sont réglementées», explique le grand patron du groupe Saham.
Il faut dire que le lancement de ses deux nouvelles marques (Saham Assurance et Saham Assistance) est accompagné par un important dispositif de communication en Afrique et au Moyen-Orient. En effet, le groupe compte déployer une vaste campagne média à travers la télévision, la radio, l’affichage et le web, en 4 langues (arabe, français, anglais et portugais).
Par ailleurs, le groupe est présent dans 20 pays africains et du Moyen-Orient à travers 46 filiales. Aujourd’hui, il dispose d’un large réseau de distribution en Afrique via 650 agences. Saham Group ne compte pas s’arrêter là. «Actuellement, nous sommes en négociations pour une acquisition dans un pays de la région des Grands lacs», a déclaré Saâd Bendidi. A noter que cette région comprend quatre pays, à savoir le Burundi, la République démocratique du Congo, l’Ouganda et le Rwanda.
A titre de rappel, le groupe Saham a réalisé de bonnes performances en 2013. Le chiffre d’affaires (CA) du groupe s’est positionné à 1,1 MMDH au terme de l’exercice 2013. Son résultat net part du groupe, quant à lui, s’est établi à 384 MDH. S’agissant de Saham Assurance (ex CNIA Saada), son CA a progressé de 8,5% grâce à la croissance de l’activité Non-vie (+12%).

Hamid Dades
…………………………………………………………………………

Saad Bendidi : «Un impact positif sur tous les plans»


Saad bendidi

Le changement d’identité visuelle et de signature a coïncidé avec l’arrivée de Saad Bendidi à la tête du groupe. Mais cette arrivée n’a rien à voir avec le changement, a-t-il dit. «Il faut préciser que mon arrivée n’a rien à voir avec le changement. Ce dernier a été décidé il y a neuf mois et je suis arrivé, j’y ai adhéré et je l’approuve. Je m’y inscris pleinement et, bien sûr, j’ai participé sur les 4 derniers mois à ce chantier qui, je le répète, a été lancé bien avant mon arrivée», a-t-il précisé.
Quant à l’incidence de ce changement sur l’action du Groupe, le directeur général délégué a expliqué: Au niveau de la Bourse de Casablanca, «le groupe dans son ensemble n’est pas coté, mais CNIA Saada, qui est devenue maintenant Saham Assurance Maroc, est une société cotée. Qu’est-ce que cela peut avoir comme effet? On ne peut pas savoir précisément, néanmoins nous espérons que cela aura un impact positif sur notre chiffre d’affaires, sur notre résultat et sur notre notoriété. Ce qui aura ainsi un impact positif sur notre cours».

 

Voir aussi

Emission obligataire de BMCE BoA : L’AMMC donne le feu vert pour 1 milliard de dirhams

Le Groupe BMCE Bank of Africa vient d’annoncer  l’émission d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel avec …

Un commentaire

  1. Attention ! on ne pas compter du tout sur cette compagnie .elle se désengagé facilement de ses engagements en interprétant les articles a sa guise lors du sinistre trouvant ainsi des prétextes infondés , je ne vous le conseille pas ,vous le regretterez SUREMENT quand vous aurez besoin d’elle
    son personnel est mal informé et manque de formation ,il vous induira en erreur facilement et si jamais il vous redondera au téléphone il va vous traite comme si tu lui demande la charité : aucune compassion ni écoute attentive ni compréhension notamment son service de réclamation
    aucun accusé de réception si tu lui adresse des documents pour une éventuelle demande de remboursement , pas de suivi ni possibilité de consulter en ligne l’évolution du traitement de ton dossier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.