mardi 12 décembre 2017

RDV de l’assurance : Afrique et digital, au menu de la 2ème édition

Hassan bensalah president federation assurances maroc avril 2015

C’est parti pour la deuxième édition du Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance, sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI.

Pour la deuxième année consécutive, la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR) organise le Rendez-vous de Casablanca de l’assurance, les 15 et 16 avril 2015. Durant les deux jours de la rencontre, 7 conférences devraient permettre de faire le point sur la modernisation et la régulation du secteur des assurances, les opportunités de développement en Afrique, l’assurance Takaful, le marché des assurances affinitaires et les besoins du secteur en compétences, ainsi que le développement de la micro-assurance. L’objectif derrière est de doter la place financière de Casablanca d’un évènement scientifique de grande envergure à l’échelle régionale et continentale.
Cette nouvelle édition est placée sous le thème «Assurance et Réassurance en Afrique: distribution et relation client à l’ère du digital». Si le digital a déjà transformé plusieurs industries à travers le monde, le secteur de l’assurance n’est pas en reste.

En terre africaine, plusieurs expériences laissent entrevoir de très belles opportunités», a déclaré Mohamed Hassan Bensalah, président de la FMSAR
Il faut dire que le déploiement des nouvelles technologies aura un impact sur le comportement des consommateurs en général et des assurés. Avec le développement exponentiel d’internet et des réseaux sociaux, le vendeur sera face à un client mieux informé sur les différentes offres qui lui sont faites. «Les assureurs et les distributeurs de produits d’assurances devront s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation des assurés et ce, en optimisant les coûts de production de l’offre ou encore en augmentant la satisfaction de l’assuré», estime Mohammed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances.

Croissance soutenue du secteur

D’un point du vue macroéconomique, le secteur des assurances constitue un levier de développement et un accélérateur de la croissance via le rôle qu’il joue en matière de collecte et d’injection de l’épargne dans l’économie marocaine. En 2014, il n’a cessé de prendre de l’ampleur au Maroc. Il représente un taux de pénétration de 3,14%, ce qui positionne le Maroc au premier rang dans le monde arabe. Plus en détails, le volume total de primes émises a atteint 28,4 milliards de dirhams (MMDH) en 2014, soit une croissance de 6,3% sur une année glissante. «Grace à cette performance, le Maroc a réussi à consolider sa position de leader africain, juste derrière l’Afrique du Sud et à maintenir son rang parmi les trois premiers pays arabes, derrière l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis», a précisé Mohammed Boussaid lors de l’ouverture des travaux du Rendez-vous de l’assurance. Les opérations non-Vie, qui pèsent environ les deux-tiers des primes émises, ont représenté 19 MMDH en 2014, enregistrant une hausse de 5% par rapport à l’année 2013. Les opérations Vie et Capitalisation, quant à elles, totalisent un montant de 9,3 MMDH, en progression de 9,3% en glissement annuel.

Les assureurs marocains et tunisiens s’allient

En marge du Rendez-vous de Casablanca de l’assurance, la FMSAR, la Fédération tunisienne des sociétés d’assurances (FTUSA) et le Comité général tunisien des assurances (CGA) ont conclu une convention de partenariat portant sur la mise en place d’une Centrale des risques en assurance. A cet effet, la FMSAR apportera un soutien technique au marché tunisien pour la mise en place de ladite Centrale. Pour ce faire, elle s’appuiera sur l’expérience marocaine du système Bonus-Malus qui permet de moraliser la conduite en fidélisant les bons conducteurs et en pénalisant ceux qui commettent des accidents. Pour rappel, le système Bonus-Malus a vu le jour au Maroc durant l’année 2006. Géré et centralisé par la FMSAR, ce système est accessible au réseau de distribution sur l’ensemble du territoire national.

Anas Hassy

…………………………………………………………………

Il a déclaré…

Mehdi Tazi, président-directeur général de Saham Assurance Maroc

Mehdi tazi saham

«Je pense que c’est excellent que notre pays organise la deuxième édition du Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI. Cela nous permet de rassembler un nombre important d’acteurs africains. L’Afrique est le continent dans lequel nous pouvons nous développer aujourd’hui. C’est le continent qui nous ressemble le plus. A ce titre, il est important qu’on organise ce type d’évènements. Actuellement, ce rendez-vous de l’assurance a totalisé plus de 700 participants et plus de 200 assureurs du continent africain. C’est vraiment le point important dont je me réjouis. Le niveau est vraiment relevé par la présence de grandes personnalités, comme le président des relations stratégiques de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique de Google, Monsieur Carlo d’Asaro Biando, le président de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines, Monsieur Adama Ndiaye, ainsi que le président de la fédération française des sociétés d’assurances, Monsieur Bernard Spitz».

Propos recueillis par AH

Voir aussi

Allianz : Dans le top 50 des marques internationales les plus prestigieuses

Pour la septième année consécutive, Allianz a progressé dans le classement Interbrand des 100 marques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.