mardi 12 décembre 2017

PME : La Banque Populaire baisse son taux

Banque populaire maroc

Pour la Banque Populaire (BP), l’année 2015 sera celle des petites et moyennes entreprises (PME). Fidèle à son esprit d’entreprise, le groupe s’est fixé comme objectif d’accompagner toutes les entreprises, moyennes ou petites, artisanales, industrielles ou de services, par la distribution de crédits à court, moyen et long termes. Concrètement parlant, le groupe présidé par Mohamed Benchaâboun a annoncé, mercredi 14 janvier 2015, sa toute première mesure en 2015. Il s’agit d’un nouveau taux pour les crédits moyen terme (2 à 7 ans) de 5,25% hors taxes (HT). Cette mesure en faveur des PME vise à encourager et à favoriser l’investissement. «Ce nouveau taux est destiné à encourager l’investissement des PME qui réalisent un chiffre d’affaires annuel inférieur ou égal à 175 millions de dirhams», explique Soumia Alami, directrice générale adjointe de la Banque Populaire.
La Banque Populaire confirme ainsi son engagement en faveur des PME, segment qui représente une part prépondérante de son portefeuille entreprises. En 2014, les 50% de part de marché (en nombre de PME) que détenait le Groupe Banque Populaire en matière de recours auprès de la Caisse Centrale de Garantie ont permis à des milliers de PME de poursuivre une croissance soutenue.

L’édition 2014 du programme IMTIAZ, ainsi que le premier «B to B in Africa», qui a permis à plusieurs PME participantes de réaliser en peu de temps des transactions d’environ 300 millions de dirhams, sont autant d’initiatives de la Banque Populaire en faveur de cette catégorie d’entreprises.
Il faut dire que cette décision intervient suite aux deux baisses successives du taux directeur de Bank Al-Maghrib (BAM). La banque centrale avait donné un premier signal positif en septembre dernier avec la réduction du taux directeur de 25 points de base, à 2,75%. Et la récente diminution de 25 points de base supplémentaires ancre la baisse dans la durée, ce que réclamaient les établissements, avant de répercuter une diminution du taux directeur sur leurs tarifs.
Les banques semblent bien avoir reçu le message de la banque centrale marocaine. Elles sont en effet disposées à réduire les taux des crédits successivement à l’abaissement du taux directeur.

Anas Hassy

Voir aussi

NAPS : Une stratégie ambitieuse «anti Cash»

Redouan Bayed, PDG du groupe M2M et Faissal Khdiri, DG de Naps Le 16 octobre …

Un commentaire

  1. Je vous remercie pour cette information.
    Au plaisir de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.