lundi 18 décembre 2017

Maroc/BAM : Les créances en souffrance inquiètent

La part des créances en souffrance augmente dans les crédits accordés par les banques depuis cinq ans. Elle s’est située à 7,6%, soit 61,6 MMDH, contre 7,4% en 2015, selon Bank Al-Maghrib.

La hausse a été de 6,8% en 2016, mais elle reste inférieure à celle enregistrée durant les cinq dernières années.

Ces crédits pourraient même s’accroître en 2017, en lien avec les conditions macro-économiques défavorables qui ont prévalu en 2016.  

Par catégorie, les créances compromises ont enregistré la plus forte hausse (+6,5 MMDH par rapport à 2016), portant leur encours à 51 MMDH.

C’est 83% de l’ensemble des créances en souffrance, contre 4% pour les créances pré-douteuses et 13% pour les douteuses.

HD

Voir aussi

Projet de loi de Finances 2018 : Grand oral de Boussaïd devant le Parlement

Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, s’est livré, mardi 25 octobre 2017, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.