jeudi 19 octobre 2017

Lesieur Cristal : Performance solide en 2014

Oudghiri lesieur maroc

Malgré un contexte économique difficile, la société a réussi à dégager des bénéfices en hausse durant l’année 2014.

Pour Lesieur Cristal, l’année 2014 a affiché une santé solide, malgré une conjoncture défavorable. En effet, la tendance baissière des cours d’huile s’est poursuivie au cours de l’année 2014. Le marché des huiles au CBOT (Chicago Board of Trade), la plus vieille Bourse de commerce de denrées alimentaires au monde, a été caractérisé par une chute de 20% des prix entre 2013 et 2014. Sur le plan national, l’opérateur a dû faire face à une conjoncture économique difficile marquée par un manque de liquidités et une contraction de la consommation des produits de base. A cela s’ajoute le renchérissement du coût de l’énergie, suite à la décompensation des produits dérivés du pétrole. Toutefois, la baisse des cours de pétrole a réussi à atténuer l’effet de la décompensation.

Croissance du résultat net

Dans ces conditions, le chiffre d’affaires du groupe Lesieur Cristal a atteint 3,8 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2014, contre 4,1 MMDH une année auparavant. In fine, le résultat d’exploitation du groupe s’est contracté de 2,7% pour s’établir à 255 millions de dirhams (MDH) en 2014. Cependant, le résultat net est passé de 125 MDH en 2013 à 195 MDH en 2014, ce qui correspond à une forte croissance de 56%. L’activité à l’export du groupe dirigé par Samir Oudghiri Idrissi a enregistré une croissance grâce à la contribution de l’huile de table et de l’huile d’olive.
Il faut dire que Lesieur Cristal a connu un tournant historique en 2014. Il s’agit de l’élargissement du flottant de Lesieur Cristal à la Bourse de Casablanca à travers la cession par la Société nationale d’investissement (SNI) de sa participation résiduelle (6.291.229 actions, soit 22,8% du capital). En outre, l’industriel a poursuivi ses innovations à travers le lancement de nouveaux produits, en l’occurrence El Kef Poudre, Huilor Duo et Cristal EcoPro.
Sur le plan sécuritaire, l’industriel a réussi la prouesse de réduire fortement le nombre d’accidents qui surviennent dans les usines. Concrètement, le nombre d’accidents est passé de 147 en 2011 à 16 seulement en 2014.
Comme perspectives, l’opérateur vise la consolidation des marques, l’amélioration de la distribution des produits et l’optimisation des coûts opérationnels de l’entreprise, ainsi que le développement des ventes à l’export.
Enfin, le Conseil d’administration de Lesieur envisage de verser à ses actionnaires un dividende ordinaire unitaire de 5,20 DH par action.

Anas Hassy

Voir aussi

Bank Of Africa : Faustin Amoussou, nouveau DG

Le Béninois Faustin Amoussou vient d’être désigné Directeur général de Bank of Africa (BOA) – …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.