mardi 22 août 2017

HCP : Ces nécessaires réformes structurelles…

Lahlimi hcp

Le Maroc est appelé à engager des réformes structurelles pour booster sa croissance économique et bénéficier pleinement de l’actuelle conjoncture internationale… C’est ce qu’a indiqué le Haut-commissaire au Plan (HCP), Ahmed Lahlimi Alami, lors de la présentation, mardi 30 juin à Casablanca, du budget économique exploratoire 2016. Le HCP a ajouté: «A défaut de réformes structurelles susceptibles d’engager le pays dans un processus profond de diversification de son tissu productif et de valoriser ainsi la robustesse des options stratégiques adoptées par le Maroc depuis 2000, nous risquons de réduire les profits que nous offre l’aubaine de la conjoncture internationale actuelle. Nous resterions, alors, dans cette configuration d’une croissance qui effleurerait 4,5 à 5% dans le cas d’une bonne année agricole et de ne guère dépasser 3% dans le cas contraire».
Lahlimi, qui a passé au peigne fin la conjoncture économique nationale et internationale, a constaté que l’activité non agricole «peine aujourd’hui à consolider ses performances d’avant la crise économique internationale dans la mesure où sa croissance est passée de 5%, entre 2000 et 2007 à 3,2% depuis 2008 et à 2,1% au cours des trois dernières années.

Selon lui, le secteur agricole n’a pas pu compenser le fléchissement de l’activité non agricole. Certes, sa croissance est en amélioration depuis le début des années 2000, passant de 7% en moyenne annuelle entre 2000 et 2007 à 9,5% entre 2008 et 2015. Mais sa part dans le PIB total n’a cessé de baisser ces dernières années, passant de plus de 13% avant 2007 à 10% aujourd’hui, a fait observer le HCP.
Lahlimi a souligné l’impératif catégorique pour le Maroc de «consolider la réforme déjà engagée de la Caisse de compensation, de prendre la mesure de l’urgence de la réforme du système des retraites et de revoir en profondeur le mode de gestion actuel de l’administration publique».

H. Dades

Voir aussi

Emission obligataire de BMCE BoA : L’AMMC donne le feu vert pour 1 milliard de dirhams

Le Groupe BMCE Bank of Africa vient d’annoncer  l’émission d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.