mercredi 18 octobre 2017

Groupe Addoha : Le pari du désendettement

Siege addoha

Le promoteur immobilier est parvenu à limiter considérablement ses pertes grâce à son nouveau plan.

Addoha a sacrifié son chiffre d’affaires afin de réduire considérablement son endettement: un pari réussi. Preuve en est que le ratio d’endettement n’est plus que de 75% actuellement, contre 83% en décembre 2014. Suite à la mise en place du Plan Génération Cash, Addoha retrouve la confiance des investisseurs et banquiers. Le groupe inaugure donc une nouvelle ère. En effet, le plan «Génération Cash» du promoteur immobilier commence à porter ses fruits. Au 15 mars 2015, la mise en œuvre opérationnelle de ce plan, qui consiste à réduire l’endettement, a permis au groupe Addoha de dégager une trésorerie excédentaire en nette amélioration. Le désendettement global du groupe s’est situé à près de 500 millions de dirhams (MDH) à la même date, portant le niveau de la dette nette du groupe à 8.821 milliards de dirhams, ce qui représente un taux d’endettement de 75%. Ce désendettement a été atteint grâce à la mise en œuvre opérationnelle des axes dudit plan. En détails, Addoha a réalisé près de 2.800 ventes (du 1er janvier au 15 mars 2015), dont près de 1.200 ventes de produits finis, soit 43% des ventes réalisées.

«Les ventes de produits finis réalisées sur la période sont en ligne avec les objectifs mensuels du Plan Génération Cash», relève le top management du groupe immobilier. Pour ce qui est des ventes ciblées, le groupe dirigé par Anas Sefrioui a limité le lancement de nouvelles tranches à la commercialisation. «L’objectif est de ne pas lancer une tranche à la commercialisation tant que les anciennes tranches lancées ne soient pas largement commercialisées», d’après le promoteur. Résultat, seulement deux tranches à Al Azhar 2 (Casablanca) et Essaada 2 (Agadir) ont été lancées à la commercialisation depuis le début de l’année 2015.
S’agissant de la production optimisée, Addoha envisage de finaliser la production de 12.300 unités en 2015, au lieu des 25.000 unités produites en moyenne entre 2012 et 2014 conformément au plan Génération Cash. Le taux moyen de commercialisation des unités en production, actuellement, dépasse 70%. Sur le plan foncier, le budget consacré à l’acquisition du foncier a totalisé une enveloppe de 45 MDH sur le premier trimestre 2015 et ce, en ligne avec le plan Génération Cash. Cela a concerné principalement des terrains situés à Casablanca et Dakar.
Pour rappel, le Groupe dispose d’une réserve foncière de près de 5.000 hectares, dont plus de 900 hectares constituant une réserve stratégique. «Le Groupe n’est contraint à aucune cession d’actif parmi cette réserve foncière qui sera affectée au développement de ses activités», explique le Conseil d’administration du groupe Addoha. En outre, le promoteur s’est engagé dans une politique de développement maîtrisé et de création de valeur pour les actionnaires Addoha. A cet effet, le groupe va augmenter son dividende de 11% à 2 dirhams par action, malgré une année difficile marquée par un net recul des résultats. Le groupe a vu son chiffre d’affaires atteindre 7 MMDH en 2014, en baisse de 22% sur une année glissante. Pareillement, le résultat net s’est situé à 1,07 MMDH en 2014, soit un recul de 40% par rapport à 2013.

Addoha investit 2 MMDH à Laâyoune

A l’occasion du Forum de la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM), le groupe Addoha a dévoilé un important investissement pour subvenir aux besoins des habitants du Sahara. Il s’agit de la construction de deux projets de logements, à majorité dans le social. Anas Sefrioui, président-directeur général du groupe Addoha, va investir 2,15 milliards de dirhams (MMDH) pour les deux projets. Le promoteur compte recruter 5.500 personnes pour ces projets tout en tablant sur un chiffre d’affaires de 2,7 MMDH sur les dix prochaines années. Actuellement, le groupe immobilier est en cours de prospection des entreprises locales ou régionales pour la construction des deux projets.

Anas Hassy

Voir aussi

Bank Of Africa : Faustin Amoussou, nouveau DG

Le Béninois Faustin Amoussou vient d’être désigné Directeur général de Bank of Africa (BOA) – …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.