samedi 20 juillet 2019

Flexibilité du Dirham : Pas de risque de volatilité

Nezha Lahrichi, professeur universitaire, ancienne présidente de la Smaex et ex-présidente du Conseil national du commerce extérieur, rappelle que l’enjeu du taux de change d’un dirham flexible est de rester stable; une stabilité assurée en cas de besoin par les interventions de Bank Al-Maghrib, limitée à 20 millions de dollars par jour.

Or, depuis l’entrée en vigueur de la réforme, on observe une quasi-stabilité du dirham par rapport aux principales devises internationales, ce qui signifie que le risque de volatilité qu’aurait pu induire l’élargissement de la bande de fluctuation ne s’est pas produit jusqu’à présent.

HD

Voir aussi

Budget : La privatisation comme ultime issue

La privatisation est de retour! Il semble que, pour sauver le budget, ce soit la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.