mardi 24 octobre 2017

CTM : Bon exercice 2013 et investissements de taille

Top management CTM 2014

Ni la succession des hausses des prix des carburants, ni le resserrement des conditions concurrentielles sur tous les segments de transport (voyageurs, tourisme et messagerie) assurés par la Compagnie de Transports au Maroc (CTM) n’ont empêché le Groupe de faire progresser son chiffre d’affaires consolidé…

En effet, selon Ezzoubeir Errhaimini, PDG du Groupe, le CA (chiffre d’affaires) consolidé a progressé, en 2013, de 7,3% par rapport à 2012. Ceci est dû à l’amélioration significative des activités de transport interurbain et de transport touristique, comme l’a expliqué Errhaimini lors de la présentation des résultats 2013 de la Compagnie, jeudi 20 mars, à Casablanca.

Le PDG a d’ailleurs entamé sa présentation sur une note positive en soulignant que la CTM a clôturé l’année 2013 avec des résultats «très satisfaisants» qui se sont traduits par une augmentation de l’ensemble de ses indicateurs de performance, avec un niveau d’investissement soutenu totalisant 150 MDH.

Pourquoi ces bonnes performances?

Les bonnes performances de la CTM se sont aussi confirmées à travers l’augmentation de 49,4% du résultat net part du groupe (RNPG) qui a atteint 35 MDH en 2013, contre 23,5 MDH une année auparavant.
Errhaimini a également relevé que le ratio d’endettement, en repli de 0,7%, s’est maintenu à un niveau maîtrisable à 18,2% (contre 18,9 en 2012). Et d’ajouter que, sur le plan social, le Groupe a enregistré une amélioration de près de 11% du CA de CTM SA en 2013 à 395,9 MDH et un renforcement de sa rentabilité opérationnelle avec une progression de 26% de son résultat brut d’exploitation (RBE) à 25,8 MDH. Cela s’est traduit par une hausse de plus de 55% du résultat net de la société à 32,4 MDH durant la même période.
Pour ce qui est des indicateurs opérationnels, le top management du Groupe a mis en avant l’accroissement de près de 11% du nombre de voyageurs transportés en 2013 (3,1 millions de voyageurs), la hausse du kilométrage parcouru (+8,8%), des lignes (51), de la flotte (209), des effectifs (931) et des canaux de vente (274 contre 261 en 2012).
Pour leur part, les indicateurs boursiers font ressortir une évolution de 26,02% du titre CTM depuis le début de 2013, contre 5% pour le marché, ont fait remarquer les responsables qui ont souligné que le taux de remplissage s’est amélioré de 3%, passant de 60% en 2012 à 63% durant l’exercice écoulé.

L’Afrique et ce qui va avec…

S’agissant des principaux faits marquants de l’exercice 2013, Errhaimini a mis l’accent notamment sur la signature des conventions de partenariat avec le Sénégal et la Mauritanie pour l’ouverture des lignes Nouakchott et Dakar. Le transporteur de voyageurs marocain n’attend plus que les autorisations des autorités respectives de ces deux pays pour commencer à desservir les capitales sénégalaise et mauritanienne par autocars.
Le PDG a aussi relevé le rajeunissement du parc de la Compagnie par l’acquisition de 30 autocars et la réforme de 39 autres dont l’âge moyen est de 6 et 7 ans, ainsi que le lancement d’une tarification dynamique via des campagnes promotionnelles (projet Yield Management) dans le but d’accroître ses parts de marché et d’attirer de nouveaux voyageurs.
La CTM compte poursuivre ses efforts en 2014 pour améliorer son rendement et son positionnement sur le marché national, a expliqué le PDG du Groupe et ce, en s’appuyant sur ses compétences et sa capacité d’innovation au profit de la recherche de nouvelles opportunités de développement de ses marchés, à travers le lancement du nouveau produit CTM Premium et l’ouverture d’un nouveau centre de tri pour son activité messagerie.
Errhaimini a souligné à cet égard que la gamme Premium, destinée à une clientèle de plus en plus exigeante, sera renforcée durant l’année en cours par de nouveaux axes et devra représenter près de 5% du parc de la Compagnie fin 2014, avec un CA estimé à 15 MDH.

Hamid Dades
…………………………………………………………………………

Croissance : La clientèle d’abord

Lors de la présentation de ses résultats pour l’exercice 2013, le top management de la CTM a donné quelques éléments sur certains facteurs mis en œuvre pour l’accompagnement de son développement et sa croissance. Ainsi, en s’appuyant sur ses forces et malgré une conjoncture difficile, le Groupe a su, selon ses responsables, ajuster sa stratégie et a pu consolider sa croissance et son développement en nouant un lien de confiance avec ses clients en leur offrant le meilleur service qui soit et en plaçant la satisfaction de la clientèle au centre de ses préoccupations. Le Groupe continue à cet effet d’articuler ses efforts autour de 3 axes principaux, à savoir la sécurité, la qualité et la rentabilité.
Par ailleurs, après avoir été la première compagnie de transport routier à lancer un site e-marchand en mars 2012 et étant fidèle à sa philosophie d’innovation et d’amélioration continue, la CTM a mis en place un nouveau portail e-commerce pour répondre à son objectif permanent de proximité vis-à-vis de ses clients.

Voir aussi

ONCF : Levée de 3 MMDH sur le marché marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient d’obtenir une garantie de l’Etat pour un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.