mercredi 23 août 2017

Crédit Agricole du Maroc : Une mission de service public

Tarik sijilmassi 2014

Faciliter l’accession des agriculteurs à des formes modernes et rentables d’exploitation et mobiliser l’épargne nationale au profit du développement rural ne sont pas les seules missions du Crédit Agricole du Maroc (CAM). Cela apparait davantage à l’occasion du Siam.

En effet, le Crédit Agricole du Maroc va aujourd’hui au-delà de sa vocation commerciale, car il est investi d’une mission de service public. Selon la loi, le Crédit Agricole du Maroc a pour principales missions de développer la bancarisation des agriculteurs et des ruraux par l’offre de services financiers adaptés, d’appuyer la création d’entreprises agricoles, d’améliorer leur accessibilité au crédit, de promouvoir le conseil et l’expertise au profit des exploitants agricoles en vue d’accroître leur production et de valoriser la production agricole par l’intégration agro-industrielle et la commercialisation.

La banque que dirige Tariq Sijilmassi soutient aussi l’économie sociale de production et de services relative à l’économie rurale. Pour ce faire, le CAM adopte une stratégie en parfaite cohérence avec le Plan Maroc Vert (PMV) visant toutes les filières végétales et animales.
L’approche de financement des filières est basée sur une démarche intégrée, tenant compte des différentes composantes desdites filières, de leurs besoins de financement et de l’adéquation des solutions de financement proposées.
Cette démarche intègre également l’accompagnement des projets d’agrégation, composante essentielle du Pilier I du PMV, en finançant les composantes contractualisées entre agrégateurs et agrégés (l’investissement, le fonctionnement et la commercialisation).

Pour une agriculture équitable et durable

Les enjeux de développement durable sont aujourd’hui une priorité nationale au Maroc et l’agriculture est l’un des premiers secteurs concernés. C’est pourquoi, en 2010, le Crédit Agricole a renforcé son engagement et créé une structure entièrement dédiée au financement des projets de développement durable. La Direction de Financement du Développement Durable a ainsi pour mission de financer les projets conformes aux principes du développement durable: économiquement rentables, respectueux de l’environnement et porteurs de progrès social.
Les projets soutenus concernent des domaines variés tels que l’agriculture biologique (par exemple, les projets de conversion vers les modes de culture biologique), la production d’énergies renouvelables, l’optimisation des ressources énergétiques, en particulier dans les exploitations agricoles et la mise à niveau des industries agro-alimentaires pour une production plus respectueuse de l’environnement.
En parallèle, le Crédit Agricole du Maroc informe et sensibilise ses clients aux différentes problématiques de développement durable.
Partenaire attitré du SIAM, le CAM sera encore cette année présent à travers sa panoplie de services, ses innovations et son cadre marqué du timbre bien au CAM, la banque qui accompagne les agriculteurs qui se reconnaissent à travers elle.

Hamid Dades

Voir aussi

Emission obligataire de BMCE BoA : L’AMMC donne le feu vert pour 1 milliard de dirhams

Le Groupe BMCE Bank of Africa vient d’annoncer  l’émission d’un emprunt obligataire subordonné perpétuel avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.