lundi 23 octobre 2017

Cosumar : L’OPA est ouverte

Cosumar

Le CDVM a validé l’OPA du leader sucrier national, Cosumar. Le prix de l’offre a été fixé à 1.900 DH par action. Détails.

Cosumar ouvre près de 37% de son capital aux investisseurs institutionnels. En effet, le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) a approuvé le projet d’offre publique d’achat obligatoire (OPA) de l’opérateur sucrier marocain. «Le critère d’égalité de traitement est respecté dans la mesure où l’offre vise l’ensemble des porteurs des actions Cosumar détenues par les actionnaires autres que les initiateurs et la SNI», relève-t-on de la note du gendarme du marché financier marocain.

Cette opération se déroule du 20 au 26 mars 2014 inclus, soit 5 jours de Bourse. Elle porte sur un total de 1.546.082 actions, ce qui correspond à 36,9 % du capital, ainsi que des droits de vote Cosumar. «Cette opération présente pour chacun des investisseurs institutionnels marocains une opportunité d’accéder au contrôle conjoint d’un actif qui revêt un caractère stratégique pour le royaume, en partenariat avec un acteur industriel d’envergure mondiale», précise la note du CDVM relative à l’OPA de l’opérateur sucrier marocain. La valeur fixée pour l’acquisition d’une action est de 1.900 dirhams, avec un montant maximum de l’opération qui s’élève à 2.937.555.800 DH. En fonction du nombre d’actions apportées à cette offre publique par les actionnaires Cosumar, la part du capital et du droit de vote du groupe sucrier contrôlée par les initiateurs à l’issue de l’OPA pourra varier théoriquement entre 54% et 90,9%. Pour ce qui est de la date de règlement, elle est fixée au 10 avril 2014, tandis que la centralisation de l’opération est attribuée au groupe Attijariwafa bank.
Cette opération a été initiée par le groupe singapourien Wilmar Sugar Holdings, qui détient 27,5% de Cosumar, ainsi que le consortium composé d’institutionnels marocains, notamment Axa Assurance Maroc, CMR, CNIA Saada Assurance, MAMDA, RCAR, RMA Asset Management (à travers le fonds RMA Cap Dynamique) et Wafa Assurance. Ce consortium détient 26,5 % de la société sucrière.
S’agissant de la société nationale d’investissement (SNI), elle s’est engagée à ne pas apporter les titres qu’elle détient à cette offre. Autrement dit, la holding marocaine a décidé d’écouler ses actions directement dans le flottant de la Bourse de Casablanca afin d’améliorer la liquidité du titre. A titre de rappel, la SNI détient 9,1% du capital de Cosumar.
Au titre de l’année 2013, le renchérissement considérable des coûts des produits énergétiques, évoluant de 50% en l’espace d’un an et demi, selon Cosumar, a impacté négativement son résultat opérationnel. Ceci dit, la société a pu limiter l’effet de cette hausse au moyen du recours à la matière première locale, dont la production a crû de 50%, ce qui a permis au sucrier national de porter le taux de couverture national de 20% à 30% sur une année. A cela s’ajoute le lancement de l’export des produits finis vers les marchés d’Afrique subsaharienne, grâce à l’entrée du premier groupe agro-alimentaire en Asie, Wilmar, dans le capital de Cosumar en avril 2013. De ce fait, elle est ressortie avec un résultat d’exploitation consolidé IFRS (normes internationales d’information financière) de 993 millions de dirhams (MDH), en progression de 1,7% par rapport à 2012. Ce résultat s’explique par les retombées positives des investissements réalisés depuis l’acquisition des filiales sucrières, notamment Suta, Sucrafor, Sunabel et Surac en 2005. Néanmoins, le résultat net part du groupe (RNPG) s’est détérioré de 14%, se situant à 629 MDH. Cette baisse s’explique par la réalisation de produits de cession exceptionnels en 2012.
Grâce à son monopole de l’activité sucrière et à la forte consommation du sucre (35 kg par habitant et par an), Cosumar devrait continuer d’accumuler les profits.

Anas Hassy

Voir aussi

ONCF : Levée de 3 MMDH sur le marché marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient d’obtenir une garantie de l’Etat pour un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.