mardi 24 octobre 2017

Bourse de Casablanca : Mauvaise année pour les immobilières

Bourse Casablanca

L’année 2014 n’est décidément pas celle des promoteurs immobiliers au niveau de la Bourse de Casablanca.

Les promoteurs immobiliers cotés à la Bourse de Casablanca ont souffert durant l’année 2014. L’action Alliance développement immobilier a perdu près de la moitié de sa valeur depuis janvier 2014, en reculant de 44,49%, pour terminer au cours de 272 dirhams. De même, la valeur de celle d’Addoha a dégringolé de 30% depuis le début de l’année 2014. La CGI, quant à elle, cherche à se retirer de la cote depuis plus d’un mois, mais n’y arrive pas. Pour Alliances et Addoha, les analystes s’accordent à dire que la chute avait commencé avec des rumeurs de difficultés d’Alliances. Les mouvements de vente se sont accentués après des rumeurs sur les difficultés financières de la filiale construction du groupe Alliances.

L’effet d’une rumeur

Il faut dire que le groupe de Mohamed Alami Lazraq, fondateur et président d’Alliances, a décroché un contrat de 3,2 milliards de dirhams (MMDH) et paraphé une convention portant sur 20 MMDH avec le chinois China harbour engineering corporation (CHEC).

Mais les effets d’une rumeur sur le cours d’une action sont tenaces, surtout si le rendement ne suit pas. Sur les trois dernières années, les actions Addoha et Alliances affichent une contre-performance brute de 33% et 30% respectivement. Pourtant, indiscutablement, Addoha, comme Alliances, sont des sociétés solides !
Pour ce qui est de la Compagnie générale immobilière, elle a également perdu 7,88% depuis le 31 décembre 2013. Si le titre n’avait pas été suspendu, il allait tout simplement dégringoler après le profit warning que la société a diffusé, faisant état d’un recul de plus de 40% de son chiffre d’affaires 2014. A titre de rappel, la CGI a déposé une demande de radiation depuis le 19 novembre 2014, mais ne parvient toujours pas à obtenir l’autorisation du gendarme du marché des valeurs mobilières.

Anas Hassy

Voir aussi

CIH : La banque tire son épingle du jeu malgré le contrôle fiscal

Sur les six premiers mois de 2017, le résultat net de CIH Bank ressort en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.