lundi 23 octobre 2017

BMCE BoA : Nouveau coup d’éclat dans la finance verte !

BMCE Bank of Africa revient à la charge en matière de finance verte. En effet, la banque vient de s’engager dans la finance durable en lançant, à Paris, un cadre international pour favoriser la finance verte avec 20 banques et investisseurs internationaux.

Dénommé «Principes pour le financement à impact positif», ce cadre s’adresse aux acteurs financiers pour leur permettre d’évaluer la dimension durable de leurs actifs. Ces principes s’appuient sur le Pacte mondial des Nations Unies et offrent une approche globale au financement des 17 objectifs de développement durable (ODD). L’idée est de faire face aux défis tels que le changement climatique, la croissance démographique et l’appauvrissement rapide des ressources.

Ainsi, sous l’impulsion de son Président Othman Benjelloun, BMCE Bank of Africa confirme une fois de plus son engagement précurseur en matière de Finance Durable, à travers sa participation à cet événement (organisé par Paris Europlace et l’UNEP FI) et le lancement officiel des «Principes pour le financement à Impact Positif», ce cadre international inédit destiné exclusivement aux acteurs du secteur financier. 

Selon Brahim Benjelloun-Touimi, Administrateur Directeur général exécutif de BMCE Bank of Africa et Président du Groupe BOA, «les Principes constituent une étape pleine d’espoir. BMCE Bank of Africa étend ses activités sur le continent et il est clair que nous devons faire partie intégrante de la fourniture des solutions aux nombreux besoins qui existent dans les pays où nous opérons. Les Principes offrent un excellent cadre». 

C’est en présence du ministre français de l’Economie et des Finances, Michel Sapin, de Gérard Mestrallet, Président de Paris Europlace, de Brahim Benjelloun-Touimi (BMCE BoA) et de représentants de haut niveau du secteur financier que la banque marocaine et près de 20 banques et investisseurs internationaux leaders sur le marché ont procédé au lancement officiel des «Principes pour le Financement à Impact Positif».

Ces principes, qui s’appuient sur les valeurs promues par le Pacte Mondial des Nations Unies, offrent une approche globale au financement des 17 objectifs de développement durable, afin de faire face aux défis tels que le changement climatique, la croissance démographique et l’accélération de l’appauvrissement des ressources. 

En adhérant à ces principes, BMCE Bank of Africa renforce son positionnement en tant qu’acteur régional de référence, précurseur dans la promotion d’une Finance à Impact Positif. Un acte fort du Groupe qui traduit la déclinaison de ses engagements en matière de Finance Durable en poursuivant une stratégie de financement des projets propres, à faible émission carbone et profitant à tous.

Pour rappel, BMCE Bank of Africa avait déjà, en octobre 2015, participé activement, dans le cadre du «Positive Impact Working Group», à la mise en œuvre d’une feuille de route, présentée dans le Manifeste, pour un Impact Positif.

Aujourd’hui, le Groupe de travail pour un impact positif inclut l’Australian Ethical, Banco Itaú, BNP Paribas, BMCE Bank of Africa, Groupe Caisse des Dépôts, Groupe Desjardins, First Rand, Hermes Investment Management, ING, Mirova, NedBank, Pax World, SEB, Société Générale, Standard Bank, Triodos Bank, Westpac et YES Bank.

Hamid Dades

Voir aussi

ONCF : Levée de 3 MMDH sur le marché marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient d’obtenir une garantie de l’Etat pour un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.