samedi 20 juillet 2019

Agriculture : Un pari gagnant pour les banques ?

La troisième des priorités quant à la mobilisation d’un million d’hectares concerne les mesures d’accompagnement, principalement en termes de financement, à mettre en place en faveur des projets d’investissement agricole à venir. Sur ce registre, le département de tutelle dit beaucoup compter sur le soutien des banques.

En effet, sur ce plan, les banques marocaines sont très impliquées et opèrent, chacune selon ses priorités, ses engagements et ses objectifs, dans un cadre de partenariat gagnant-gagnant, certes, mais où le souci d’accompagnement de l’agriculture et du Plan Maroc Vert (PMV) est très présent.  C’est dire que le plan agricole national aura été un bon argument  pour  mettre en lice toutes les banques nationales. Si chacune propose un package différent, toutes y allouent un budget important. En somme, malgré une conjoncture prometteuse, notamment avec le PMV, l’agriculture nécessite de manière générale une aide financière ou technique.

LR

Voir aussi

Budget : La privatisation comme ultime issue

La privatisation est de retour! Il semble que, pour sauver le budget, ce soit la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.