lundi 23 avril 2018
Flash Infos

Taqa Morocco : 1 MMDH de résultat net !

Taqa Morocco a réalisé, au titre de l’exercice 2017, un chiffre d’affaires 8,08 MMDH, pour un résultat net en hausse de 3,6% à 1,014 MMDH. Les détails.

2017 a été une bonne année pour Taqa Morocco. Le compte rendu des états de synthèse, arrêtés au 31 décembre 2017, font état d’une augmentation du résultat net part du groupe (RNPG), comparativement à son niveau de 2016 et ce, de 3,6% à 1,014 MMDH. Une performance imputable notamment à la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités qui ont réalisé un taux de disponibilité de 92,5%. Cela s’est traduit par la concrétisation d’un chiffre d’affaires de 8,08 MMDH, qui a permis de dégager un résultat d’exploitation de 2,573 MMDH, contre 2,576 en 2016 (en légère baisse de 0,1%).

Abdelmajid Iraqui Houssaini, président du directoire de Taqa Morocco, a expliqué au Reporter qu’«au Maroc, l’environnement est de plus en plus propice au développement du secteur. C’est ce qui nous a permis de réaliser de si bonnes performances en 2017, et c’est également ce qui portera davantage nos activités lors des exercices futurs». Aussi, la stratégie d’optimisation des charges d’exploitation et l’amélioration de la productivité opérationnelle ont-elles contribué à l’obtention dudit résultat, s’accoudant sur la stabilité qu’a connue le coût du charbon, resté cantonné à 66 dollars la tonne. La conjugaison de ces éléments a eu pour effet de limiter l’impact négatif occasionné par la baisse du dollar, estimée à 2,3% sur la période étudiée et par rapport à l’exercice précédent.

Pour sa part, le taux de marge opérationnelle s’est, lui, consolidé autour de 31,8%. Ce dernier était de 32% à fin 2016, marquant ainsi une baisse de 0,2 point de base.

Du côté du résultat financier, celui-ci a marqué une progression sensible de 9,7%, réduisant ainsi son solde négatif en le passant de -709 MDH en 2016 à -640 MDH en 2017. Une performance qui s’explique, selon le management de Taqa Morocco, «par l’effort de renégociation des charges d’intérêt sur l’année 2017».

Enfin, le résultat net consolidé est ressorti, au terme de l’exercice passé, en augmentation de 1,8% par rapport à 2016, passant de 1,29 MMDH à 1,32 MMDH.

Par conséquent, le taux de marge consolidée a enregistré une augmentation de 16,3%, contre 16,1% une année auparavant. De plus, la posture vis-à-vis des dettes, qui ont fait l’objet d’efforts singuliers pour leur remboursement, a donné ses fruits, notamment en ce qui concerne le ratio de levier financier. Ce dernier s’est amélioré de 0,2 point de base entre 2016 et 2017, passant de 3,1% à 2,9%.

Pour ce qui est des comptes sociaux, Taqa Morocco annonce que son résultat net a atteint 972 MDH, alors qu’il était de 939 MDH au terme de l’exercice précédent. Cette performance, le management du groupe l’impute à l’amélioration du taux de marge d’exploitation de 0,6% à 17,5%.

Notons que Taqa Morocco couvre 50% de la production nationale et répond à 42% des besoins formulés. Une part qui a augmenté de 4,5% entre 2016 et 2017 et qui adoptera, selon le management, une courbe d’évolution annuelle moyenne comprise entre 4,5% et 5%. 

Mehdi Mouttalib

Voir aussi

CGEM : Etude sur le secteur informel au Maroc

L’économie informelle pèse 20% du PIB, hors secteur primaire, et 10% des importations formelles. selon une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.