jeudi 25 mai 2017

SIAM 2017 : L’édition «clôture» dans le vert…

La 12ème édition du Salon international de l’agriculture de Meknès a connu cette année, pendant les six jours de son ouverture, une grande affluence. Quelque 810.000 visiteurs ont sillonné ses allées, depuis l’ouverture des portes au public, selon ses organisateurs.

Cette grande messe annuelle de l’agriculture marocaine a baissé le rideau, dimanche 23 avril. Les estimations tablant sur un million de visiteurs, lors de cette 12ème édition du Salon international de l’Agriculture, ont été quelque peu revues à la baisse. Pour autant, avec les quelque 810.000 visiteurs, il est difficile de faire l’impasse sur l’événement. Durant les trois derniers jours, l’affluence était à son comble. Les appareils photos, les caméras et les portables étaient brandis dans tous les pavillons et dans tous les sens pour éterniser ces instants de grande découverte. 

L’une des grandes attractions du Salon était le pavillon des produits du terroir. Les coopératives qui y exposaient faisaient la promotion de leurs marchandises et produits. Selon les données officielles, ces coopératives auraient réalisé durant ce Salon plus de 35% de leur chiffre d’affaires annuel. Vendredi 21 avril, à midi, les stands étaient déjà pris d’assaut par les visiteurs venus s’informer et acheter des produits qui font la fierté des douze régions du royaume. «Venez déguster Amlou. Vous retrouverez ce produit fait d’amandes, d’huile d’argan et de miel, dans notre stand», criait Mohamed, un jeune homme de la coopérative «Miel Banaouch», au milieu de la foule. Celui-ci, ainsi que d’autres employés, se pressaient pour vendre leurs marchandises. A côté, les employés d’une autre coopérative, qui exposaient des huiles d’amande, d’argan et de sésame, ainsi que l’eau de rose et autres, s’activaient à motiver une dizaine  de femmes, pour leur vendre leurs produits.

Chaque année, le temps que dure le Salon, les différentes coopératives et associations mettent les bouchées doubles pour convaincre les visiteurs de leur stand de la qualité de leurs produits. Le nombre des produits exposé dans ce pavillon est impressionnant. «Certes, avoir un stand  ici a un coût.  Mais qui écoutera ce que l’on a à dire sur les problèmes que connaissent  les coopératives, si on ne participe pas à ce Salon?», nous a lancé un employé d’une autre coopérative basée à Agadir. Et d’insister: «La question de la commercialisation de nos produits pose toujours problème. Et cela n’est pas sans impacter notre activité. Aussi, cette manifestation agricole est-elle une occasion très intéressante pour améliorer notre chiffre d’affaires». Dans un autre stand, on se voulait optimiste. «Chaque jour, on accueille dans notre stand un nombre important de visiteurs. Ce qui nous permet d’augmenter le chiffre d’affaires», nous a confié un autre, Noureddine. Entre huile d’argan, huile d’olive, couscous artisanal, dattes, miel et plantes médicinales, les visiteurs ont l’embarras du choix, avant d’opter pour tel produit ou tel autre certifié bio.

Un autre pavillon a également connu un afflux très important, celui de l’Elevage. «Depuis la 1ère édition du SIAM, l’affluence est de plus en plus grande au niveau de ce pavillon», a lancé un éleveur de bovins de la région de Settat. Lors de cette 12ème édition, ce secteur a d’ailleurs été le plus fréquenté par les visiteurs venus découvrir différentes races caprine, ovine, bovine et autres. Jeudi 20 avril, ce pôle, devenu au fil des années le plus visité, a été pris d’assaut par le grand public. «Chaque année, nous profitons du Salon pour venir, avec toute la famille, apprécier les différentes races d’animaux exposés dans le pôle Elevage», a souligné Ahmed, venu de Fès, en compagnie de ses trois enfants. De leur côté, les éleveurs, se disaient fiers de leur participation au Salon et se livraient au jeu des questions-réponses avec les journalistes, mais aussi le public.

Dédié aux gros matériels agricoles et à l’équipement des exploitations agricoles, le pôle «Machinisme» a lui-aussi connu un assaut important des visiteurs, durant cette 12ème édition. La plus grande part des transactions a d’ailleurs été réalisée dans ce pavillon où les ventes de matériels agricoles (tracteurs, matériels d’accompagnement, etc.) auraient atteint un chiffre d’affaires sans précédent par les entreprises participantes au Salon. Ce dernier, depuis sa création en 2006, s’est fixé comme objectifs de soutenir et de faciliter les échanges entre les différents intervenants, notamment en matière d’expertise, de savoir, d’expérience et de transfert des nouvelles technologies.

Selon son commissaire, Jaouad Chami, le SIAM 2017 a ainsi connu une grande affluence des visiteurs, pendant six jours, avec les 810.000 visiteurs ayant sillonné les allées du Salon, depuis son ouverture au public. Un jour après la clôture de cette méga manifestation, le commissaire a dressé un premier bilan  positif de la 12ème édition, laquelle, a-t-il dit, a connu la participation de 1.350 exposants marocains et étrangers.

Le SIAM 2017, organisé du 18 au 23 avril, sous la thématique «Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables», a par ailleurs connu la signature d’environ 21 conventions, «ce qui renforce sa vocation de carrefour incontournable, répondant ainsi aux besoins et attentes des professionnels et des différents acteurs du secteur agricole», a souligné Jaouad Chami. Pour le commissaire du Salon, ce rendez-vous annuel a ainsi confirmé son rayonnement international en attirant 66 pays, dont 21 pays africains et une vingtaine de délégations étrangères, dont 15 étaient conduites par leurs ministres respectifs. «Cette 12ème édition a été une réussite sur tous les plans (organisationnel, logistique et autres), sachant que l’ensemble des professionnels du secteur y ont trouvé une réponse à leurs attentes et ont pu réaliser les objectifs escomptés», a ajouté le commissaire dans sa présentation du bilan de cette grande vitrine agricole. Cette année, a-t-il conclu, le Salon a connu la tenue de 33 conférences scientifiques et colloques, autour de sujets en relation avec la thématique choisie pour cette 12ème édition, laquelle a mis à l’honneur l’Italie.  

DNES à Meknès: Naîma Cherii

Voir aussi

Habitat : Jeunes époux, on vous promet…

Le gouvernement prévoit le lancement d’un projet de logements destinés aux jeunes nouvellement mariés, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.