samedi 15 décembre 2018

Rabat-Bruxelles : Des relations bilatérales promises à un bel avenir

SAR la Princesse Lalla Meryem recevant, à Marrakech, la Princesse Astrid de Belgique

Entre le Maroc et la Belgique, les relations bilatérales ont toujours été au beau fixe. En témoigne la visite effectuée au Royaume par la Princesse Astrid, en qualité de représentante du roi des Belges. 

Conduisant une délégation composée de ministres fédéraux et régionaux et pas moins de 400 opérateurs économiques représentant plus de 250 sociétés belges, la Princesse Astrid a eu des activités intenses au cours de sa visite au Maroc, dans le cadre d’une mission économique. A son arrivée, la Princesse Astrid de Belgique a été reçue en audience, dimanche 25 novembre 2018 à Marrakech, par SAR la Princesse Lalla Meryem.  

Deux Marocains décorés par la Couronne belge

Au lendemain de cette audience, la représentante du roi des Belges a présidé la cérémonie de remise des décorations accordées par le roi Philippe à deux personnalités marocaines. Lundi 26 novembre 2018, au cours d’une cérémonie solennelle à Casablanca, le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et européennes, Didier Reynders, a remis, au nom de son pays, des décorations royales à Mustapha Farès, Premier Président de la Cour de cassation et Saïd Alj, président de Sanam Holding. Ainsi, Farès a été fait Commandeur de l’Ordre de Léopold II. Pour sa part, Alj a reçu la distinction de Commandeur de l’Ordre de la Couronne.

Bruxelles s’offre une nouvelle chancellerie à Rabat…

Mardi 27 novembre 2018, la Princesse de Belgique a procédé à la pose de la première pierre pour la construction de la nouvelle ambassade de Belgique à Rabat. La cérémonie, qui s’est déroulée en présence du vice-Premier ministre belge et ministre des Affaires étrangères et européennes, Didier Reynders, de la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, de l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché du Luxembourg, Mohamed Ameur, ainsi que de plusieurs autres personnalités marocaines et belges, a été marquée par des allocutions prononcées par les représentants des deux pays. Les deux parties ont réaffirmé, à cette occasion, que la construction de la nouvelle représentation diplomatique belge à Rabat marque une nouvelle étape dans les relations qui lient les deux Etats. «En choisissant le Maroc pour y construire notre première ambassade durable, nous voulons souligner aussi la durabilité des relations qui unissent les deux pays», a souligné Didier Reynders. Il a également attiré l’attention sur le fait que ce projet architectural tirera pleinement parti du climat exceptionnel de la ville de Rabat. En effet, les façades de la nouvelle ambassade seront dotées de lames de protection solaire verticales, ce qui contribuera à l’esthétique du projet et optimisera son isolation.

… Et inaugure une nouvelle école belge

Le même jour, la représentante du roi des Belges a inauguré une nouvelle école belge au Maroc. Situé au quartier Ryad à Rabat et ouvert depuis septembre dernier, l’établissement dispense un programme d’enseignement en langue française, celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles, auquel sont ajoutés des cours de langue et de culture arabes, ainsi que des cours d’histoire et de géographie du Maroc. L’établissement propose des tarifs annuels allant de 22.000 DH à 60.000 DH.

21 conventions signées

La visite de la Princesse Astrid au Maroc a été également marquée par la signature de conventions de partenariat entre les deux pays. Au nombre de vingt-et-une, ces conventions, sous forme d’accords et de mémorandums d’entente, couvrent les domaines maritime, pharmaceutique, financier et agro-alimentaire, ainsi que ceux des énergies renouvelables, des produits chimiques, de la construction, de la protection des ressources en eau, de l’industrie métallurgique et de la formation. Parmi ces conventions, toutes importantes, figurent notamment celle conclue entre le Groupe OCP, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Casablanca-Settat et la société belge Waterleau. La convention en question offre des solutions et des services environnementaux en matière de traitement de l’eau, de l’air et des déchets, ainsi que dans le domaine énergétique. Parallèlement, deux autres conventions ont été signées entre les deux parties belge et marocaine. La première, signée entre l’Institut marocain de normalisation (IMANOR) et l’Agence Wallonne à l’Exportation et aux Investissements Etrangers (Awex), porte sur la certification «Halal» des PME wallonnes, exportatrices sur les marchés de la francophonie africaine et européenne. La deuxième convention, signée entre l’Agence nationale de promotion de l’emploi (ANAPEC) et l’Office régional bruxellois de l’Emploi (ACTIRIS), vise de faciliter le partage des expériences en matière d’intégration professionnelle des classes sociales les plus fragiles.

Outre les conventions précitées, la Princesse Astrid a présidé une cérémonie de signature d’une convention de partenariat pour la promotion de l’entreprenariat féminin dans la région de Safi. Signées par la Compagnie marocaine des énergies (CME) et l’Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE), elle s’inscrit dans le cadre du programme de développement social destiné à la population locale de la Région de Safi. A ce propos, les responsables belges et marocains présents à cette cérémonie de signature se sont félicités de ce nouveau partenariat, soulignant qu’il contribuera à la consolidation de la coopération entre les deux royaumes dans le domaine de l’encouragement de l’entreprenariat féminin.

Dîner royal pour une invitée d’exception

Marquant la solidité des relations entre le Maroc et la Belgique et les liens entre les deux familles royales belge et marocaine, SM le Roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur de la Princesse Astrid et de la délégation qui l’accompagnait, au Palais des Hôtes de l’Agdal à Rabat. Présidé par SAR la Princesse Lalla Meryem, ce dîner s’est déroulé en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun et le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, ainsi que d’autres membres du gouvernement, côté marocain. Y ont également pris part, côté belge, l’ambassadeur et conseiller de la Princesse Astrid, Jan Matthysen, le vice-Premier ministre belge et ministre des Affaires étrangères et européennes, Didier Reynders et l’Ambassadeur de Belgique au Maroc, Marc Trenteseau, outre plusieurs hauts responsables belges.

Mohcine Lourhzal

Bourita et El Othmani reçoivent la Princesse Astrid

Dans le cadre de sa visite dans le Royaume, la Princesse Astrid de Belgique a été reçue par le chef de la diplomatie, Nasser Bourita. Elle a également eu des entretiens avec le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani.


Bruxelles appuie l’appel au dialogue entre le Maroc et l’Algérie

Le vice-Premier ministre belge, ministre des Affaires étrangères et européennes, Marc Trenteseau, a exprimé la position favorable de son pays à un dialogue bilatéral entre le Maroc et l’Algérie, dans le cadre de l’appel royal pour l’établissement d’un mécanisme politique bilatéral de dialogue avec Alger.

Voir aussi

Attijariwafa bank : Meilleure banque de la TPME dans la région MENA

Karim Idrissi Kaitouni, Directeur Exécutif en charge du Marché des Entreprises au sein du groupe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.