mardi 12 décembre 2017

ONEE : L’Etat à la rescousse

Signature contrat programme etat onee mai 2014

Un contrat-programme entre l’Etat et l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE) pour la période 2014-2017 a été signé pour un montant de redressement d’environ 45 MMDH.

Ce montant sera assuré à hauteur d’environ 70% par un effort financier de l’Etat et des économies de gestion et d’exploitation dégagées par l’ONEE. Le reste sera assuré par des ajustements tarifaires répartis à partir du 1er août 2014 sur la durée du contrat-programme, pour assurer l’adéquation nécessaire entre le prix de revient et le prix de vente de ces produits.
Pour l’Etat, le contrat-programme se traduira par un engagement financier global de 22 MMDH qui consiste en 2 MMDH de dotations en capital pour la recapitalisation de l’Office, affectés en priorité au règlement des dettes des fournisseurs et notamment des PME.

L’engagement de l’Etat comprend également 13,947 MMDH dans la cadre de l’appui financier direct à l’ONEE pour atténuer les coûts de production de l’Office au titre du fioul pour la période limitée de 2014-2017. Il s’agit aussi de 600 MDH pour la contribution au financement des projets de généralisation de l’accès à l’eau potable en milieu rural, de 2,383 MMDH pour financer des projets d’assainissement liquide dans le cadre du programme national d’assainissement liquide et de 3 MMDH au titre du remboursement par l’Etat du crédit de TVA. L’Etat s’engage aussi à soutenir l’ONEE pour le recouvrement de 3,5 MMDH des arriérés cumulés par les régies, les communes et les administrations au titre des consommations et des contributions aux programmes d’électrification et d’alimentation en eau potable.
Pour l’ONEE, le contrat-programme se traduira par des économies dégagées par l’Office pour un montant de 8,200 MMDH, au titre des efforts d’amélioration de ses performances et de rationalisation de ses charges par l’optimisation de la production et de la distribution, l’amélioration du rendement des réseaux, la rationalisation des charges de gestion et la cession et la valorisation à travers la concurrence du patrimoine non lié directement aux activités de l’Office. L’effort d’investissement de l’ONEE sera poursuivi durant la période 2014-2017 pour un montant global de 49,9 MMDH hors TVA, dont 30 MMDH pour le secteur de l’électricité et 19,9 MMDH pour les secteurs de l’eau potable et de l’assainissement liquide.

Hamid Dades

Voir aussi

Produits de la mer : Une étude lancée sur la commercialisation

L’ONP a lancé, dernièrement, une étude pour l’organisation de la commercialisation des produits de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.