lundi 19 novembre 2018

Nouvelles décisions prises par Centrale Danone (Vidéo)

Le directeur général de la société Centrale Danone Didier Lamblin vient d’annoncer la nouvelle ! L’entreprise marocaine a décidé de “renoncer à sa marge sur le lait frais pasteurisé +Centrale+, afin de répondre aux attentes en matière de pouvoir d’achat exprimées par les consommateurs d’une part, et préserver, de l’autre, la pérennité de la filière et le revenu des éleveurs et des commerçants”.

“Nous avons besoin de retrouver des volumes de ventes pour assurer la pérennité de l’entreprise dans les meilleurs délais”, a-t-il expliqué à la presse au terme d’une conférence de presse dédiée à l’annonce de mesures “plébiscitées” par les consommateurs marocains.

Centrale Danone va baisser, à partir de vendredi prochain, le prix du lait frais de 3,5 DH à 3,20 DH, tout en introduisant sur le marché marocain une nouvelle référence de lait frais pasteurisé demi-écrémé en sachet de 470 ml à 2,5 DH.

D’après le responsable, la filiale du géant français Danone se donnera le temps pour étudier la réponse des consommateurs à cette nouvelle offre et analysera, ensuite, la viabilité de ce nouveau modèle économique.

D’autre part, Lamblin a annoncé que le groupe organisera des visites régulières aux sites de production accessibles au grand public et aux fermes des éleveurs partenaires pour permettre à chacun de vérifier les engagements qualité de l’entreprise.

البث المباشر لإعلان نتائج مشاورة "نتواصلو ونواصلو" من طرف ايمانويل فابير المدير العام لشركة دانون

‎البث المباشر لإعلان نتائج مشاورة "نتواصلو ونواصلو" من طرف ايمانويل فابير المدير العام لشركة دانون

Publiée par Centrale Danone sur Mercredi 5 septembre 2018

Au cours de la conférence de presse, le PDG du groupe Danone, Emmanuel Faber, a indiqué que les mesures prises viennent “répondre aux attentes en matière de pouvoir d’achat exprimées par les consommateurs à travers le boycott lancé fin avril sur les réseaux sociaux”.

“Nous avons également décidé de mettre en place une série d’actions suivantes pour assurer une plus grande transparence de la collecte à la commercialisation”, a dit M. Faber, précisant que l’entreprise s’engage à publier, tous les six mois, une grille tarifaire moyenne d’achat du lait.

Zineb Alaoui

Voir aussi

Noureddine Bensouda : Le citoyen au centre des finances publiques

Dans le cadre de ses rendez-vous du Forum Adhérents, la Chambre Française de Commerce et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.