mardi 21 novembre 2017

Maroc : Quels résultats du Fonds de développement rural ?

Le Fonds de développement rural (FDR) est un mécanisme clé pour l’activation de l’approche intégrée du développement des zones rurales et montagneuses.

En effet, selon le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, la création du FDR a pour objectifs l’amélioration des conditions de vie des populations, à travers le renforcement des équipements et des infrastructures de base, ainsi que l’amélioration de la compétitivité de l’économie rurale, grâce à la diversification des principales activités génératrices de revenus, tant dans le secteur agricole que non agricole.
Ce Fonds vise également à contribuer efficacement à la préservation de l’environnement des milieux ruraux et à la valorisation de ses ressources naturelles, ainsi qu’à la mise en place d’un cadre institutionnel qui consacre la consolidation de la gouvernance territoriale et la mobilisation des énergies locales.
Dans ce cadre, le ministère a initié, depuis 2008,  des réformes institutionnelles dans les secteurs agricoles et du développement rural, dont l’adoption du Plan Maroc Vert en tant que levier essentiel pour le développement des zones rurales et l’amélioration des indicateurs socio-économiques, outre l’élaboration du programme intégré pour le développement des zones montagneuses et la création de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et d’arganier.
Le ministère a également été chargé, en 2012, de proposer une politique gouvernementale en matière de développement rural et de veiller à sa mise en œuvre, en coordination avec les autorités gouvernementales concernées.
En 2016, il a été procédé à la création, au niveau de chaque région, de services relevant des directions régionales d’agriculture, chargés du développement rural et des zones montagneuses. En 2017, un système informatique a été mis en place pour unifier les besoins du développement rural et ce, en vue d’assurer l’exécution des projets et le suivi de leur réalisation et d’aider à la prise de décision, outre le parachèvement de la création de l’instance de gouvernance aux niveaux national et régional, pour le développement du monde rural et des zones montagneuses.
Pour ce qui est des projets réalisés dans le cadre du FDR, au titre de la période 2005-2015, Akhannouch a fait savoir que la plupart de ces projets ont atteint les résultats escomptés, tels que l’augmentation des revenus des agriculteurs et l’amélioration du niveau de vie des habitants des zones rurales. Le Fonds de développement du monde rural et des zones montagneuses a contribué, au niveau des régions de Souss-Massa, Tanger-Al Hoceima et Fès-Meknès, à la réalisation d’environ 183 projets.

HD

Voir aussi

Algues marines : Les exportateurs inquiets

Depuis quelques jours, la colère est perceptible chez les sociétés exportatrices des algues marines. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.