jeudi 21 mars 2019

Maroc-Privatisation : transfert d’entreprises publiques au secteur privé

Le Conseil de gouvernement a approuvé, jeudi 8 novembre 2018, le projet de loi 91.18, modifiant et complétant la loi 39.89, autorisant le transfert d’entreprises publiques au secteur privé.

Les dispositions et mesures les plus importantes de ce projet de loi sont l’inclusion de la Société d’exploitation de la Centrale thermique de Tahaddart et de l’hôtel de la Mamounia, actifs respectivement dans les secteurs de l’énergie et de l’hôtellerie, dans la liste des sociétés privatisables.

Les deux entités seront ainsi confiées à des professionnels nationaux ou internationaux sélectionnés sur la base de leurs connaissances et leurs compétences techniques. Par ailleurs, cinq sociétés seront écartées de la liste des sociétés privatisables, à savoir le Complexe textile de Fès (COTEF), le Crédit immobilier et touristique (CIH), la société commerciale de charbon et bois (SOCOCHARBO), la Briquerie-tuilerie nord-africaine (BTNA) et la Société chérifienne des sels (SCS), outre deux hôtels: « Asmaa » et Ibn Toumert »

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Stratégie Halieutis II : Les propositions des professionnels pour l’après 2020

Malgré les bons résultats donnés par la stratégie Halieutis, qui se poursuivra jusqu’à 2020, certains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.