lundi 23 octobre 2017

Lydec : Quel impact sur les factures ?

Lydec casablanca maroc

Explications sur les nouvelles factures de la Lydec que les citoyens recevront.

Le 26 mai 2014, le gouvernement a signé un contrat-programme (2014-2017) avec l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) pour redresser la situation financière de l’ONEE. Ce contrat-programme a prévu, entre autres, de nouvelles modalités de facturation et dispositions tarifaires pour l’électricité, l’eau et l’assainissement liquide au niveau national.
Puis il y a eu la publication de deux arrêtés ministériels (ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance (n°2451.14 et n°2682.14) au Bulletin Officiel du 22 juillet 2014. Ces deux arrêtés ont fixé l’augmentation par l’ONEE des tarifs de vente de l’électricité et de l’eau à tous les distributeurs d’eau et d’électricité du Royaume, à compter du 1er août 2014. Une commission ad hoc, composée de représentants de l’autorité délégante, du ministère de l’Intérieur et de Lydec, a été mise sur pied afin de proposer les modalités d’application de ces décisions. Et, conformément aux dispositions du contrat de gestion déléguée, ce comité a validé les modalités d’application des nouvelles dispositions tarifaires sur le périmètre de la gestion déléguée. C’est dans ce contexte que la Lydec a organisé une rencontre le 27 août pour expliquer le nouveau système de facturation. Voici les conclusions de Lydec concernant l’impact sur les factures.

Eau potable et assainissement liquide

47% des clients particuliers de Lydec, à Casablanca, consomment en moyenne moins de 6 m³ par mois (tranche 1), pour une facture maximale de 38 Dh TTC (service d’assainissement inclus). Ces foyers ne seront pas concernés par une augmentation tarifaire (donc, tarifs et mode de facturation inchangés).
Un client particulier qui consomme 11 m³ par mois (tranche 2) verra sa facture mensuelle passer de 89 à 75 Dh TTC (soit une baisse de14 Dh TTC, service d’assainissement inclus).
Un client particulier qui consomme 14 m³ par mois (tranche 3) verra sa facture mensuelle passer de 128 à 133 Dh TTC (soit un impact de +5 Dh TTC, service d’assainissement inclus).
Un client particulier qui consomme 30 m³ par mois (tranche 4) verra sa facture mensuelle passer de 394 à 414 Dh TTC (soit un impact de +20 Dh TTC, service d’assainissement inclus).

Electricité

62% des clients particuliers de Lydec à Casablanca consomment en moyenne moins de 150 kWh par mois (tranche 1 ou 2), pour une facture maximale de 159 Dh TTC. Ces foyers ne seront donc pas concernés par une augmentation tarifaire (tarifs et mode de facturation inchangés).
Un client particulier qui consomme 124 kWh par mois (tranche 2) ne verra aucun changement sur sa facture.
Un client particulier qui consomme 190 kWh par mois (tranche 3) verra sa facture passer de 201 à 209 Dh TTC (soit un impact de +8 Dh TTC).
Un client particulier qui consomme 250 kWh par mois (tranche 4) verra sa facture mensuelle passer de 319 à 346 Dh TTC (soit un impact de +27 Dh TTC).

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Maroc : Et de 4 pour le Salon de l’olivier !

La 4ème édition du Salon national de l’olivier aura lieu, du 4 au 7 octobre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.