dimanche 18 novembre 2018

Le Roi Mohammed VI baptise le Train à Grande Vitesse marocain du nom d’AL BORAQ

Le Roi Mohammed VI,  a eu la bienveillance d’accorder au projet de la Ligne à Grande Vitesse reliant Tanger à Casablanca le nom hautement symbolique d’AL BORAQ.

AL BORAQ, nom de la fantastique monture ailée, évoque la rapidité et le voyage. Facilement mémorisable, il traduit le sens et les valeurs culturellement fortes portés par un projet ambitieux et colossal qui fait aujourd’hui la fierté nationale, souligne l’ONCF dans un communiqué.

“Le train AL BORAQ, porteur de modernité, de progrès et d’innovation, est à l’image de notre pays, tourné résolument vers la construction d’un avenir meilleur”, ajoute la même source, notant que c’est dans ce sens et dans une démarche inclusive, que l’ONCF lance un concours pour la conception du logo du Train à Grande Vitesse “AL BORAQ”, ouvert à toute personne créative pouvant et désirant apporter son empreinte à un projet fait par et pour les Marocains.

L’ONCF relève que les personnes intéressées trouveront, à partir du 16 juillet 2018, toutes les informations nécessaires sur les modalités de participation et le règlement du concours via le site institutionnel, www.oncf.ma, le site dédié au concours (www.alboraq.co.ma) et les pages officielles de l’ONCF sur les réseaux sociaux.

Zineb Alaoui

Voir aussi

AUSIM : Totale adhésion à l’accélération digitale

L’Association des utilisateurs des systèmes d’information au Maroc (AUSIM), qui tiendra ses cinquièmes assises du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.