mercredi 20 septembre 2017

Filières animales :Le zoopôle du Maroc performant en 3 ans

Ce ne sont pas moins de 264 sessions de formations qui ont été organisées au profit de 8.050 professionnels et étudiants par le premier zoopôle au Maroc, depuis son inauguration en 2015.

Ainsi, 50 nouvelles sessions au profit de 2.165 bénéficiaires sont prévues entre le 1er juin et le 31 décembre 2017.

Le zoopôle est un centre technique pour le développement des filières animales, géré par les professionnels des filières avicole, laitière et de viandes rouges. Celles-ci sont organisées dans une Associations marocaines pour la gestion du zoopôle (AMAZO). L’Association regroupe, en plus du ministère de tutelle, la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA), la Fédération Interprofessionnelle des Viandes Rouges (FIVIAR) et la Fédération interprofessionnelle Marocaine du lait (FIMALAIT).

Selon les derniers chiffres de l’AMAZO, pas moins de 126 sessions de formation ont été organisées au profit de 3.356 bénéficiaires, entre le 1er janvier et le 31 mai 2017. Ces formations ont concerné aussi bien les professionnels que les élèves des établissements de formation professionnelle agricole. 

Ils étaient ainsi 3.057 professionnels des filières aviculture, lait et viandes rouges à bénéficier des 117 formations tenues durant cette durée, tandis que le nombre des élèves ayant suivi les 9 sessions qui leur ont été dédiées est arrêté à 117. Ces formations couvrent plusieurs volets comme l’élevage avicole, le management de projets d’élevage de poulet, l’abattage, l’alimentation de la volaille, la valorisation et la transformation de la viande rouge, l’engraissement des animaux, la productivité du cheptel laitier, la réception et stockage du lait, etc. 

Pour les mois à venir, 50 formations supplémentaires sont prévues. Celles-ci sont programmées entre juin et décembre 2017 et vont bénéficier à 45 étudiants et 2.120 professionnels, dont, pour le secteur avicole, certains sont venus d’autres pays d’Afrique, à savoir le Sénégal, la Côte d’ivoire, la Guinée Conakry , le Cameroun, le Burkina Faso et le Mali.

Hamid Dades

Voir aussi

Coca-Cola/MENA : 16 jeunes dans la course aux bourses

The Coca- Cola Company (TCCC), le Département d’Etat américain et la prestigieuse Kelley School of …

Un commentaire

  1. Pour les formations organisées au profit des pays Africains ,Il faut signaler que ce sont des formations aux corps métiers et à la fin desquels des rencontres entre opérateurs des 2 parties sont organisées et qui aboutissent à des échanges commerciaux.
    Par ailleurs,Le zoopole va se lancer dans une autre opération noble à savoir la formation de certains étrangers en situation régulière au Maroc en vue de leur insertion professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.