samedi 22 septembre 2018

Dawajine 2017 : Le salon prend une dimension africaine

La 20ème édition du Salon avicole «Dawajine 2017» a ouvert ses portes, mercredi 29 novembre, au Centre international de conférences et d’expositions de l’Office des changes à Casablanca, en présence de plusieurs délégations et représentants des secteurs avicoles marocain et africains. Plusieurs conventions de partenariat ont été conclues en marge de cette manifestation.

Initiée par la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA), l’édition «Dawajine 2017» s’est annoncée sous de bons auspices, puisque, selon les organisateurs, plus de 90% des exposants à l’édition 2016 ont renouvelé leur participation et le nombre des demandes de participation à l’édition 2017 a augmenté. «Ce Salon est devenu, au fil des ans, un rendez-vous incontournable pour les acteurs du secteur avicole. Il occupe désormais une place de choix dans les plus grandes manifestations avicoles organisées au niveau international.

Durant ces vingt dernières années, le secteur avicole au Maroc a fait preuve de dynamisme, avec un chiffre d’affaires de 30 milliards de dirhams, a déclaré à la presse le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, lors de l’inauguration de ce salon. Aujourd’hui, se félicitent les organisateurs, car «Dawajine » s’impose comme le Salon de référence des professionnels exerçant dans les différentes filières du secteur avicole.

«A sa 20ème édition, cette manifestation avicole réaffirme sa place de vitrine d’excellence, d’échange, de savoir-faire et de transfert des nouvelles technologies et prend, cette année, une dimension africaine», a souligné Youssef Alaoui, président de la FISA. Placé sous la thématique «L’aviculture, un pilier de l’agriculture en Afrique», ce Salon, qui renforce davantage son positionnement dans le continent africain, a été d’ailleurs marqué par la présence de nombreuses délégations et représentants du secteur avicole marocains et africains, notamment en provenance du Bénin, du Niger, de Togo, du Mali, de Guinée Conakry, du Niger, de Burkina Faso, du Rwanda, d’Ethiopie, de Côte d’Ivoire, du Soudan et du Cameroun. Plusieurs conventions de partenariats ont été scellées avec des corporations avicoles africaines, telles l’Union nationale des aviculteurs de la Guinée Conakry (UNAG), l’Interprofession avicole du Sénégal (IPAS) et l’Interprofession avicole ivoirienne (IPRAVI).

Ce salon, qui s’est poursuivi jusqu’au 30 novembre, a réuni, cette année, plus de 380 exposants et marques représentant une vingtaine de pays, pour présenter aux visiteurs leur savoir-faire, ainsi que les dernières évolutions techniques et technologiques dans le secteur, est-il précisé à la FISA.

Le salon, qui a vu sa superficie passer à près de 10.000 m2, a drainé cette année plus de 12.000 visiteurs et professionnels, nationaux et étrangers.

A noter que le secteur avicole au Maroc couvre les besoins de la consommation nationale en produits avicoles et ambitionne de consolider ses exportations dans le continent africain, a déclaré Youssef Alaoui. «Nous sommes arrivés à une autosuffisance en termes de consommation, avec une moyenne de 17 kg/habitant/an et 170 œufs/ habitant/an. Et nous comptons renforcer les exportations de nos produits vers les pays africains. C’est dans ce sens que la Fédération a récemment mené une étude avec pour objectif de développer les opportunités d’exportation sur le marché africain», s’est réjoui le président.

N.C

Voir aussi

Transformation digitale : Le cas du Maroc

L’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) a présenté un rapport sur le programme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.