mardi 24 octobre 2017

«Une photo pour aider un enfant»

Leila ghandi avec enfant

L’artiste-photographe, Leila Ghandi, présente au grand public une exposition caritative intitulée «Une photo pour aider un enfant» au bénéficie de l’association de Bayti.

Intitulée «Une photo pour aider un enfant», une exposition de photos de Leila Ghandi, organisée au profit de l’association Bayti, a eu lieu, jeudi 10 avril. L’objectif de cette exposition caritative est d’aider les enfants en situation précaire. Elle est composée de plusieurs photographies extraites des différents projets de l’artiste, tels que «Femmes du Monde», «Marocains», «Vies à Vies», «Chine» et «Tibet» et des photographies de dix ans et plus, ainsi que des premières photographies exposées par Leila Ghandi en 2004.

Un communiqué des organisateurs précise: «Exceptionnellement pour cet événement, les prix des œuvres photographiques de Leila Ghandi varient entre 1.000 et 20.000 DH. La totalité des ventes seront versées à Bayti et les chèques seront directement libellés à l’ordre de cette association qui est reconnue d’utilité publique».
L’acquisition d’une photographie à 3.000 DH permet de prendre en charge un enfant pendant un mois, de son encadrement à ses frais de scolarité, en passant par son alimentation. La générosité des dons aidera substantiellement l’association Bayti dans le travail qu’elle mène depuis des années en direction de l’enfance en situation difficile.
Jaouad Chouaïb, président de l’association Bayti, a expliqué le principal objectif de l’exposition: «C’est uniquement grâce à la générosité et à la solidarité de gens de tout bord que des centaines d’enfants peuvent quitter les bancs de l’exclusion pour rejoindre les bancs de l’école et retrouver l’espoir de vivre dans la dignité. Leïla Ghandi expose et met en vente ses œuvres au profit de ces enfants. Bayti l’a remerciée pour son engagement, ainsi que L’Atelier 21 et souhaite que cette vente leur permette de faire quelques pas de plus dans la vie avec le sourire et l’espoir».
Pour l’artiste­photographe Leila Ghandi, «cet événement a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique, de mener une action solidaire à laquelle chacun peut participer et de lever des fonds pour les enfants. Pour cela, tous les moyens sont bons. J’ouvre la porte de mon atelier et mets mes tirages à la vente à moindre prix pour encourager l’achat et la solidarité… Je présente même des photographies anciennes que je n’aurais jamais exposées dans un autre cadre…».

Bouchra Elkhadir

Leila Ghandi pour la bonne cause


Née en 1980 à Casablanca, diplômée de Sciences Po Paris, Leila Ghandi est artiste-photographe, animatrice télé et réalisatrice productrice. Ses photographies font l’objet d’expositions à travers le monde. Nommée Opinion Leader par l’ONU, primée par l’Agence Internationale USAID, décorée au Sénat dans le cadre du Trophée de la Réussite au Féminin, nommée Femme d’Excellence par Marseille Capitale Européenne de la Culture, lauréate d’Anna Lindh Mediterranean Journalist Award, elle représente régulièrement le Maroc et l’Afrique du Nord auprès des organismes et aux conférences internationales. Elle est membre du jury de la Fondation Royale Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, de même qu’elle est engagée aux côtés d’associations nationales et de fondations internationales, telles que Drosos pour le développement humain…

Voir aussi

Fondation Attijariwafa bank : Hommage posthume à Juan Goytisolo

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, à Casablanca, une conférence-hommage à l’écrivain espagnol, Juan Goytisolo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.