vendredi 20 octobre 2017

Tanger : 55 films en compétition au FCMMT

Cinquante-cinq films, représentant 22 pays méditerranéens, seront en lice lors de la 15ème édition du Festival du Court-métrage méditerranéen de Tanger (FCMMT), qui aura lieu du 2 au 7 octobre 2017.

Le jury de cette édition sera présidé par Ahmed El Housni, président du Festival du Cinéma méditerranéen de Tétouan. Il sera entouré de la Slovène, Ana Lampret, professionnelle de l’industrie cinématographique, de la réalisatrice et productrice tunisienne, Chiraz Bouzidi, de la productrice, réalisatrice et scénariste marocaine, Narjiss Nejjar, d’Antoine Le Bihan, chargé de mission cinéma et audiovisuel à l’Institut Français du Maroc, de Jacopo Chessa, directeur du Centre du Court-métrage italien et du réalisateur marocain, Nour-Eddine Lakhmari.

Les 55 films sélectionnés pour la compétition officielle, parmi plus de 600 films, vont se disputer plusieurs prix, à savoir le Grand prix du Festival, le Prix spécial du jury etles Prix de la réalisation, du scénario, de la meilleure interprétation féminine et de la meilleure interprétation masculine, précise la même source.

Et 10 documentaires en lice…

Dix films documentaires arabes et étrangers seront en lice lors de la 5ème édition du Festival Europe-Orient du film documentaire, qui se tiendra aussi à Tanger, du 19 au 23 septembre. Il s’agit de «l’ennemi invisible» de Rachid Kasmi (Maroc), «la chasse des fantômes» de Raed Andoni (Palestine), «Des sangs sur le fleuve du Seine» de Mehdi Bekkar (Maroc), «Les fleurs du bitume» de Caroline Péricard et Karine Morales (France) et «le cèdre et l’acier» de Valérie Vincent (Liban).
La sélection des films comprend également «Les bons baisers de Moruroa» de Larbi Benchiha (Algérie), «Pas de lieu pour se cacher» d’Ahmed Zoradesht (Irak), «Boycott zéro» de Pablo Tosco, Pablo Arabop et Jorge Fernandez Mayoral (Espagne), «L’attente» d’Emile Lagbal (Suède) et «Quand Rumi rencontre Francis» de Mohamed Kenawy (Italie).
Choisis sur plus de 220 documentaires proposés, ces films vont concourir pour plusieurs prix, en particulier «Le Grand prix Ibn Batouta», ainsi que ceux de la meilleure réalisation, du meilleur scénario, d’excellence et de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision.
Le jury de cette édition, qui sera présidé par la Palestinienne Maryse Gargour, est composé de Jamal Dalali (Tunisie), Robert Huf (Pays-Bas), Rada Sezik (Bosnie-Herzégovine) et Idris Lamrini (Maroc).

HD

Voir aussi

Exposition : Les «Visages du nouveau Maroc» en Espagne

La ville andalouse de San Fernando, près de Cadix (sud de l’Espagne) accueille, jusqu’au 4 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.