vendredi 16 novembre 2018

Saint-Exupéry et désert marocain

L’influence du désert marocain sur l’ensemble de l’œuvre de l’écrivain français, Antoine de Saint-Exupéry, a été au centre d’un évènement culturel, organisé à l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris par la Fondation Phosboucraa.
Organisé en partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la jeunesse, cet évènement culturel, qui intervient à l’occasion de la traduction en hassani de l’œuvre majeure de cet écrivain «Le Petit Prince», a été l’occasion de mettre en scène l’univers magique du désert marocain et du patrimoine culturel hassani.
Ce rendez-vous vise à créer des ponts entre la culture hassanie et des partenaires internationaux, en montrant notamment combien «la sagesse» du désert marocain a été une source d’inspiration pour un grand nombre d’écrivains, dont Saint-Exupéry. Il s’agit aussi de perpétuer l’esprit de cet écrivain et aviateur français, dont l’œuvre a été nourrie par l’environnement et la culture du désert marocain.
Cet évènement s’inscrit également dans le cadre d’une vision à long terme de programmation culturelle, visant à faire de l’aventure saharienne d’Antoine de Saint-Exupéry une dynamique d’animation et de développement territorial des régions du sud du Maroc, régions à fort potentiel.

HD

Voir aussi

Ligue des Etats arabes : une marocaine à la tête de la direction de la culture

La Marocaine Souad Saihi a été nommée directrice de la direction de la culture au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.