dimanche 25 juin 2017

Rachid Amkhaou : Un artiste marocain brille à Majorca

Une perle qui ne demande qu’à luire, a dit de l’artiste Rachid Amkhaou un universitaire espagnol des beaux-arts en voyant ses toiles.

Rachid Amkhaou s’est toujours senti artiste dans l’âme. Il a, de ce fait, résisté à la pression de son père qui comprenait mal que son fils, après toutes ses études, devienne artiste. «Un métier, lui disait-il, qui ne fait pas vivre». Mais notre peintre avait un autre regard sur l’art plastique. Très vite, il décroche une bourse d’études de six municipalités de la Communauté de Valencia et obtient un diplôme qui va lui permettre de placer la barre très haut. Il expose ainsi à Majorca. C’était un événement pour notre artiste. Tout de suite, les critiques d’art décèlent en lui réalisme, expressionnisme et une concentration sur les traditions, bien qu’il aspire toujours, dit-il, à l’innovation et au renouveau. 

Artiste engagé, Rachid Amkhaou saisit des moments d’actualité, la guerre qui sévit depuis quelques années en Syrie. Il en sort une belle toile «Cri du peuple syrien» avec laquelle il a représenté le Maroc dans une exposition itinéraire de Valencia et que le consulat marocain a gratifiée en rendant hommage à l’artiste. «Mon souci, nous dit l’artiste, est de voir mon pays, le Maroc, se hisser au rang des grandes nations. Rien n’est impossible avec la ferme volonté de réussir». Ses œuvres jouissent d’une large couverture médiatique en Espagne et ailleurs. Certaines d’entre elles ont pris place dignement à la municipalité de Majorca.

Rachid est fier de l’intérêt que lui porte l’Association des Marocains à l’étranger qui l’a beaucoup accompagné dans son parcours. Parmi ses ambitions, exposer ses toiles dans le monde arabe et une exposition spéciale des tableaux de SM le Roi Mohammed VI. Le premier tableau est déjà fin prêt, il a même été sollicité ici et là, plus particulièrement à Majorca où il a élu domicile et travaille.

Mohammed Nafaa

Voir aussi

Arts plastiques : Lolo Zazar débarque à Fès

Le vernissage de l’exposition de l’artiste plasticien français, Laurent Berthollier dit Lolo Zazar, a eu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.