jeudi 17 août 2017

Mawazine : Le Festival a tenu toutes ses promesses

Festival Mawazine cloture

Samedi 7 juin, le Festival Mawazine s’est clôturé sur la sublime voix de la chanteuse américaine, Alicia Keys. La chanteuse a accepté de venir clore ce Festival, alors qu’elle préparait son nouvel album.

Cette nouvelle édition de Mawazine a battu son plein. Elle a connu une affluence record avec plus de 2,6 millions de festivaliers qui se sont rués afin de voir sur scène les 1.500 artistes présents lors de cet événement. Retour sur ce rendez-vous privilégié des mélomanes et des amateurs de musique, devenu incontournable au fil des années.
La scène de l’OLM-Souissi a réuni cette année des artistes de calibre international, comme Justin Timberlake, Robert Plant, Ne-Yo, Stromae, Kool & The Gang et IAM, ainsi que des interprètes aux talents immenses à l’instar de Ricky Martin et de la majestueuse Alicia Keys. Le Théâtre national Mohammed V, quant à lui, a offert aux festivaliers un voyage à travers des sonorités différentes en provenance des quatre coins du globe.

Toujours prestigieux et surprenants, les scènes ont connu une longue liste d’artistes, notamment The Commodores, Luz Casal, La Yegros, Bernard Lavilliers, Amancio Prada, Eric Fernandez, Orquesta Aragon, Hayat El Idrissi ou encore l’Orchestre Hafni de l’Opéra du Caire.
Sur les scènes de Salé, Nahda et Renaissance, les festivaliers ont profité de 35 concerts dédiés aux répertoires marocains et arabes, en l’occurrence les musiques gnaouie, chaâbie, amazighe, classique, rai, électronique et urbaine. Ces scènes ont attiré les plus grands artistes du Maroc et de la région, tels que Kadem Saher, Carole Samaha, Nancy Ajram, Bilal, Wael Jassar, Nawal Koweïtia et Mohammed Abdou, mais aussi des jeunes talents comme Nassif Zeytoun, Mourad Bouriki, Jamila, Youssef Guelzim et Mohamed Assaf.
A la Renaissance, le public a découvert l’art de l’aïta célébré par le maître Jamal Eddine Zerhouni, la musique andalouse représentée par le maître Mohamed Bajeddoub et le chanteur algérien Abdelkader Chaou, ainsi que le melhoun avec l’immense cantatrice Majda El Yahyaoui. Les spectateurs ont également vibré grâce au spectacle «Kan Ya Ma Kan» mis en scène par Fatym Layachi qui revisite le flamenco, le malouf et la nouba en présence de quatre musiciens et deux chanteurs, dont les Marocains Rachid Zeroual et Mohamed El Ouahabi. En outre, Zine Haddad a offert une prestation riche en mélodies tunisiennes, tandis que le Marocain Badr Rami a proposé un style traditionnel et authentique dans la lignée des grands noms de la scène musicale classique arabe.
La scène Nahda, quant à elle, a connu la prestation de trois grandes chanteuses, Rachida Talal, Saïda Charaf et Latifa Raafat. A cela s’ajoute la venue de Salma Rachid, la princesse d’Arab Idol qui a gagné le cœur de centaines de milliers de fans. Le hip hop n’était pas en reste, puisque que les festivaliers ont assisté aux concerts de Hamid VFF, de Masta Flow et de Muslim.
A Salé, les festivaliers avaient rendez-vous avec le meilleur des musiques actuelles. Pendant neuf jours, les soirées marocaines se sont enchaînées en offrant un aperçu complet du répertoire national. L’ouverture a été confiée au lauréat de Génération Mawazine 2014, Tarik Batma, à Samia Tawil et à l’artiste casablancais Saïd Mosker. Kawtar Nihad, Masta Flow, Cheb Kader et Hamid Serghini, les légendaires Tagada, Mustapha Bourgogne et Zina Daoudia, ainsi que les groupes Larsad (né dans les années 1970) et Tifyur (symbole de la musique amazighe), ont animé les autres soirées.
Il est à noter que Zina Daoudia, la star marocaine de la musique châabie, a pulvérisé le record d’affluence du Festival, toutes éditions confondues. En effet, elle a rassemblé plus de 230.000 personnes sur la scène de Salé.

Anas Hassy

Voir aussi

Nouveau : un «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures»

Le «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures», une nouvelle plate-forme dédiée à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.