vendredi 20 octobre 2017

Leila Slimani décorée

La ministre française de la Culture, Audrey Azoulay, a donné, jeudi  25 mars à Paris, une réception à l’occasion de la 37ème édition du Salon du livre de Paris.

A cette occasion, elle a remis à la romancière franco-marocaine, Leïla Slimani, les insignes d’Officier des Arts et des Lettres, en présence des ministres marocains de la Culture, Mohamed Amine Sbihi et de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, et de l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa.

Le Prix Goncourt a été attribué, en novembre 2016, à Leïla Slimani pour son roman «Chanson douce» (Gallimard), dont le roman primé a succédé au romancier Mathias Enard, sacré en 2015 pour son livre «Boussole».

Née le 3 octobre 1981 à Rabat, Leïla Slimani a fait ses études secondaires à Rabat. En 1999, elle s’inscrit à l’Institut d’études politiques de Paris d’où elle sort diplômée. Elle essaie de suivre une formation de comédienne au Cours Florent, puis se forme aux médias à l’Ecole supérieure de commerce à Paris.

HD

Voir aussi

Street Art : Un atelier pour renouveler l’âme enfantine d’Assilah

L’atelier «Street Art» pour enfants, lancé le 10 juillet et qui s’est poursuivi jusqu’au  21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.