mardi 24 octobre 2017

Gad Elmaleh bientôt à la maison

Gad elmaleh

Gad Elmaleh est de retour au bercail, se produisant, les 17 et 18 juin 2014, à la Salle couverte du Complexe sportif Mohammed V à Casablanca avec son nouveau spectacle «Sans Tambour…

En pleine tournée et après un triomphe de quatre semaines à l’Olympia, Gad a envie de s’offrir une escale à Casablanca, sa ville natale, pour retrouver le public marocain qu’il affectionne tout particulièrement. «Lors d’un séjour récent au Maroc, confie-t-il. J’ai réalisé que mon public marocain me manquait et j’ai eu ce besoin urgent de me ressourcer et de jouer à Casablanca».

C’est ainsi qu’il donne rendez-vous aux Casablancais, les mardi 17 et mercredi 18 juin, sur la scène de la salle couverte du Complexe Mohammed V, avec «Sans Tambour…», son spectacle actuel; un titre, inspiré de l’expression «sans tambour ni trompette», synonyme de discrétion.
Comme à chacun de ses passages au Maroc, Gad a tenu à préparer quelques «bonus bidaouis» qui seront offerts en exclusivité à ses compatriotes. Il active ses réseaux, s’informe de l’actualité et des «délires» de l’air du temps, se sachant très attendu et prêt à «dribbler» les pièges d’un auditoire avec lequel il entretient une relation unique, exceptionnelle. Il s’agit d’un public de ses débuts qui l’a suivi à travers les années et ne l’a jamais abandonné. «Je suis chaud bouillant, avoue-t-il. Jouer à Casablanca, c’est comme jouer à la maison et c’est un kif incroyable… J’ai envie de tout donner, mais c’est aussi stressant, car je ne peux décevoir ma ville natale, ce public que je porte dans mon cœur et que j’emporte aux quatre coins du monde».
Plus mûr sans doute, l’artiste dévoile des éléments très personnels de sa vie, des questionnements profonds face à des sujets encore jamais abordés comme la mort. De grandes thématiques comme son enfance au Maroc, la religion ou la notoriété côtoient des propos plus légers comme ses sketches sur le foot, la pharmacie où le supermarché. Avec le spectacle «Sans Tambour…», Gad poursuivra ensuite sa tournée dans toute la France. Il conclura ensuite l’année et célébrera deux décennies de carrière avec un show plein de surprises: «20 ans de scène» ou 20 représentations exceptionnelles, du 25 novembre au 20 décembre 2014, au Palais des Sports de Paris.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Fondation Attijariwafa bank : Hommage posthume à Juan Goytisolo

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, à Casablanca, une conférence-hommage à l’écrivain espagnol, Juan Goytisolo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.