jeudi 17 août 2017

Festival Mawazine : Ça commence sur les chapeaux de roues !

Mawazine rabat

D’habitude calme, la ville de Rabat s’habille aux couleurs du festival Mawazine-Rythmes du Monde. Les festivités de cette 13ème édition ont commencé magistralement sur un concert de Justin Timberlake. L’artiste aux 3 Grammys et aux 3 American Music Awards s’est produit sur scène pour la première fois au Maroc, le vendredi 30 mai. La star américaine a su faire danser la foule grâce à ses classiques et les reprises de ses idoles, notamment Mickael Jackson et Elvis Presley.
Vêtu de noir avec un couvre-chef, Justin a enchaîné les chorégraphies remarquablement orchestrées. Ses fans ont même qualifié sa prestation de show de la décennie.

Ce premier jour de Mawazine a également connu les prestations de Hugh Masekela, le trompettiste sud-africain et de Manu Dibango, célèbre saxophoniste camerounais qui ont enchanté le public de la scène Bouregreg par un voyage soul et jazz.
Pour sa deuxième journée, Jason Derülo a mis le feu sur la scène internationale de l’OLM Souissi. Le jeune prodige américain a été longuement acclamé par la foule à l’issue d’une prestation devant 150.000 spectateurs. Jason Derülo a même porté le drapeau marocain et fait monter des spectatrices sur scène. Parallèlement, le maestro français de la musique soul, Ben L’Oncle Soul, a fait vibrer la foule avec son tube Soulman, ainsi que son tout dernier album. «Ces deux premiers jours ont réuni plus de 300.000 personnes», selon les organisateurs de l’évènement.
Sur la scène internationale de l’OLM Souissi, le groupe de rap français IAM a livré un show digne de ses plus grands concerts, enchaînant les tubes et les rappels sous les applaudissements nourris de la foule, lors du 3ème jour de Mawazine.
Lundi dernier, le jeune chanteur belge, Stromae, a offert aux festivaliers le concert qu’ils attendaient. Cette bête de scène a électrisé la scène OLM-Souissi, enchaînant hits festifs et morceaux à texte. Son premier concert au Maroc était tout simplement «Formidable», comme le titre de son morceau emblématique. «Stromae a réuni 183.000 personnes à l’OLM Souissi», d’après l’association Maroc Culture. Ce phénomène artistique a même su adapter ses chansons pour le plaisir du public marocain. Alors, «on danse» devient ainsi «Alors on Chtah» pour l’occasion.
Pour le plaisir de tous les Marocains, Mawazine s’étale jusqu’au samedi 7 juin, jour de clôture!

Anas Hassy

Voir aussi

Nouveau : un «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures»

Le «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures», une nouvelle plate-forme dédiée à …

Un commentaire

  1. Oui c’est ca, la vie est belle, le “mehrajane” a bien réussi, des milliards de spectateurs a travers la galaxie.. arrêtez votre journalisme à deux balles. Pourquoi pas une enquête journalistique concernant les investissements de ce “festival” et les revenus? Ou combien ont empochés ces “artistes”? Non? Ça vaut pas le coup?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.