dimanche 23 juillet 2017

Exposition : Tanger, magie, esprit et mémoire d’une ville

Une exposition d’affiches géantes, intitulée «Tanger, mémoires d’une ville», a été inaugurée à la Corniche de Tanger, proposant aux Tangérois et aux visiteurs de la ville une promenade culturelle retraçant la magie, l’esprit et la mémoire de la Perle du Nord.

Organisée autour d’une scénographie qui s’intègre parfaitement à l’espace, sans occulter la vue panoramique sur la mythique baie de Tanger, cette exposition est composée de 11 panneaux recto-verso qui contiennent des textes rédigés en arabe, amazigh, français, anglais et espagnol, donnant ainsi à tous l’occasion de retrouver le passé proche d’une ville éternelle qui pose déjà un pied dans le futur.
Cette exposition constitue une action culturelle et citoyenne qui propose de revisiter cette mémoire culturelle de la ville, en faisant appel à ses illustres enfants de naissance ou d’adoption sous forme de témoignages.
Etalée sur 200 mètres, cette exposition, qui sera ouverte jusqu’au 28 juillet courant, réunit une sélection de citations, témoignages et d’écrits formulés par des écrivains à propos de Tanger, accompagnés de photos de leurs auteurs.
Cette exposition vient aussi  rendre hommage à la mémoire et à l’héritage culturel glorieux de cette ville cosmopolite. Elle met en avant l’esprit de tolérance, de coexistence et de multiculturalisme qui y règne et transmet aux Tangérois et aux visiteurs étrangers de la cité les sentiments des grands artistes, écrivains et penseurs ayant visité ou vécu dans cette ville.
Il s’agit également de permettre au public de s’approcher davantage des œuvres d’une dizaine d’artistes, d’intellectuels et de penseurs qui se sont installés à Tanger, pour un temps ou pour une vie, tant la cité du nord a su les séduire, les fasciner et inspirer ou bouleverser leurs œuvres.
Cette exposition  vise également à promouvoir le rayonnement culturel de la Ville du détroit à travers l’histoire, qui ne saurait être sans ce mélange humain où les frontières ont été dissoutes dans la créativité et où les esprits se sont libérés pour s’imprégner de la magie de cette ville et s’exprimer enfin en son nom, parfois en son âme, comme pour lui rendre hommage.
L’exposition a pour objectif majeur de retracer l’histoire littéraire de Tanger, une ville qui a toujours accueilli beaucoup d’écrivains étrangers et marocains. Elle vise aussi à montrer aux Tangérois et aux visiteurs de la ville que ce patrimoine littéraire leur appartient, compte tenu du fait que le Maroc est un pays qui sait accueillir et échanger avec les artistes; pour que le monde sache qu’il ya un lieu dans lequel on peut créer: Tanger. 
L’appel est ainsi lancé aux artistes tangérois pour revisiter l’histoire de la ville, à travers la réalisation d’œuvres retraçant la richesse de cet héritage culturel et civilisationnel ancestral.
Terre de toutes les convoitises, Phéniciens, Romains, Portugais, Anglais et Espagnols se sont succédé, laissant leurs empreintes se mêler aux influences arabo-judéo-amazighes, pour créer une cité dont l’histoire sera jalonnée de rayonnement culturel et où les esprits se sont libérés pour s’imprégner de la magie de cette ville et laisser s’exprimer une créativité sans bornes.
La créativité, c’est ce que respire Tanger, ensorceleuse et envoûtante, au gré des ruelles de la Kasbah, des dédales du Grand Socco ou sur les hauteurs de la Vieille montagne. Ce sont ces confluences historiques qui ont su retenir des artistes de passage et leur imposer de demeurer et de créer dans cette cité mythique.
Depuis l’antiquité, la ville de Tanger a nourri l’imaginaire de tous les peuples et a réussi à créer une relation fusionnelle avec des artistes du monde entier, dont Antoine de Saint-Exupéry, Bryon Gysin, Edmond Picard, Jack Kerouac, Eugène Delacroix, Henri Matisse, William S. Burroughs, John Hopkins, Paul Bowles, Pierre Loti, Joseph Kessel, Marc Twain, Charles Didier et Paul Morand.
Si la Ville du détroit est aujourd’hui en train de retrouver son lustre, grâce à la volonté de SM le Roi Mohammed VI, gagnant une autre dimension et faisant figure de ville modèle où se côtoient le moderne et le traditionnel, la culture et les arts restent cependant inscrits dans son ADN.

Hamid Dades

Voir aussi

Moussem de Tan-Tan : Consécration internationale du patrimoine des nomades

Rencontre annuelle multiséculaire, le Moussem de Tan-Tan, dont la 13ème édition a été organisée sous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.